La place des données bioarchéologiques dans les services régionaux de l’archéologie : constat et retours d’expérience

Depuis la « loi relative à la liberté de la création, à l’architecture et au patrimoine » (LCAP) de 2016, l’environnement constitue une composante à part entière du champ de l’archéologie lorsque son étude renseigne sur le contexte archéologique. Il est du ressort des SRA de le prendre pleinement en compte dans le cadre de leurs prescriptions.