Catégorie : Périodes

0

Diagnostics des aires sauvages néolithiques et protohistoriques dans la moyenne vallée de la Vesle (Marne, Grand Est)

Reims et sa périphérie font, depuis de nombreuses années, l’objet d’un suivi archéologique particulier, avec plus de 1800 ha diagnostiqués et 160 ha fouillés (chiffres 2013, SRA Grand Est). Un type de vestige particulier, régulièrement mis au jour lors des opérations de diagnostics, mais aussi incidemment sur des fouilles, focalise ici notre attention : les pièges de chasse (fosses en I-U-V-Y et W). Il n’est pas question de discuter de la fonction, mais bien de l’intérêt de la prise en compte de ces fosses, dès le stade du diagnostic (qui constitue bien souvent la seule opération menée sur ces vestiges).

0

Apports du diagnostic à l’étude des cimetières paroissiaux : trois exemples du département de l’Indre

La multiplication, ces dernières années, d’interventions archéologiques au cœur des villages de la région Centre – Val de Loire offre l’occasion de renseigner l’histoire des petits centres paroissiaux. Ces interventions, classiquement décomposées en plusieurs sondages contraints distribués autour de l’église, produisent notamment une documentation élémentaire éclairant les aires funéraires médiévales et modernes. Elles apparaissent par ailleurs d’autant plus essentielles qu’elles constituent souvent la seule incursion archéologique dans ces espaces urbanisés.

0

De l’utilisation de la bioarchéologie pour la compréhension des architectures funéraires dans les sépultures médiévales

Au cours des 15 dernières années, la fouille des sépultures médiévales en région Champagne‐Ardenne a été confrontée à un fait récurrent. En effet, plusieurs squelettes ne reposaient pas sur le fond de fosse mais sur 5 à 10 cm de sédiment. Le sous‐sol crayeux de la région rend aisé la lecture des limites de structure et aucune ambiguïté sur le niveau de fond de fosse ne peut être invoquée. Par ailleurs, ce fait n’est pas constaté pour les sépultures d’autres périodes. Un protocole de prélèvement de ce sédiment a donc été mis au point. Ainsi d’une part, un prélèvement de ces sédiments en mottes a été effectué en vue d’analyses micromorphologiques par Cécilia Camas. D’autre part des prélèvements en « vrac » ont été effectués en vue d’analyses des phytolithes par Pascal Verdin.

0

Analyses d’un dépôt de vases de l’âge du Bronze final à Vienne‐en‐Val (Loiret). Des offrandes alimentaires et du vin rouge pour quelle(s) fonction(s) ?

Le site de l’âge du Bronze de Vienne-en-Val, positionné en limite sud du lit majeur de la Loire, comprend deux occupations, qui se succèderaient : la première, caractérisée par des enclos circulaires, relève sans doute du domaine funéraire, et la seconde indique la présence d’un habitat. Cette dernière compte un dépôt aménagé comprenant sept vases, qui, isolé dans un environnement de fosses détritiques, constitue une singularité. Il a été analysé en vue d’identifier les résidus organiques des récipients. Ces recherches apportent un nouvel éclairage sur la diversité des substances biologiques en usage, pour l’imperméabilisation des vases, l’alimentation et la fabrication de vin rouge, mais aussi sur leur rôle symbolique.

0

Les restes organiques minéralisés : un nouveau champ d’investigation en contexte funéraire. Exemple de la nécropole mérovingienne de Merxheim « Obere Reben » (Haut-Rhin)

Les traces de matériaux organiques découverts en contexte archéologique sont généralement difficiles à déceler, mais elles sont riches d’informations essentielles et inédites. Les sépultures constituent un milieu particulièrement favorable à leur conservation. L’abondant mobilier métallique qu’elles contiennent généralement (armement, parure, éléments vestimentaires, objets du quotidien, mobilier, outillage) favorise par le biais du processus de corrosion la migration des sels métalliques au cœur du matériau organique : on le dit alors « minéralisé ».

0

Morts plurielles : comment aborder la découverte des dépôts multiples en archéozoologie ?

Plusieurs dépôts animaux multiples ou associés ont dernièrement été découverts en contexte d’archéologie préventive en Eure-et-Loir (diagnostics et fouilles). L’objet de cette communication vise à présenter quelles sont les précautions méthodologiques requises pour la fouille, le prélèvement des ossements et des échantillons sédimentaires. Elle précisera ensuite combien les informations susceptibles d’être apportées par l’identification des lésions (osseuses ou dentaires), et la mise en contexte des découvertes (conditions topographiques, géologiques, historique, etc.) peuvent aider la caractérisation de ces dépôts.

0

Approches renouvelées et nouvelles techniques pour une optimisation des études bioarchéologiques en contexte funéraire : exemples alsaciens du Haut-Empire au premier Moyen Âge

Cette communication traite de l’optimisation des études bioarchéologiques en contexte funéraire. Après avoir présenté les avancées de notre réflexion en matière de méthodologie, nous présenterons l’adoption de nouvelles approches permettant un gain opérationnel et scientifique et contribuant à la compréhension des gestes funéraires, tel que recommandé par le CNRA.

0

Des mammouths sous l’autoroute. L’exploitation des données environnementales et leurs apports pour diagnostiquer et étudier les sites paléolithiques : l’exemple des fouilles du contournement Ouest de Strasbourg (Bas-Rhin)

L’Alsace est connue pour son potentiel archéologique paléolithique depuis le XIXe siècle. Ce n’est que récemment que la recherche en Préhistoire ancienne connaît un nouvel élan dans la région, notamment grâce aux fouilles menées par l’Inrap et Archéologie Alsace, en amont du Contournement Ouest de Strasbourg, aux fouilles programmées de deux sites majeurs, Mutzig et Wolschwiller, et à plusieurs programmes de recherches pluridisciplinaires.

0

Tarquimpol (Grand Est, Moselle) : méthode de diagnostic appliquée à un site historique peu fouillé

En septembre 2011, la Conservation départementale d’archéologie de Moselle a été sollicitée par la mairie de Tarquimpol avant l’aménagement d’un système d’assainissement. Situé à une soixantaine de kilomètres au sud-est de Metz, Tarquimpol est un des sites majeurs de l’archéologie mosellane. Durant l’Antiquité, il se situe à un carrefour routier de l’axe Metz-Strasbourg. Il est représenté sur la Table de Peutinger (Decempagi) et il est également mentionné dans l’Itinéraire d’Antonin et dans les textes d’Ammien Marcellin et de Paul Diacre.

25 ans d’archéologie sur le plateau de Sénart, l’exemple de la Protohistoire 0

25 ans d’archéologie sur le plateau de Sénart, l’exemple de la Protohistoire

u sud-est de Paris, au niveau de la bordure occidentale du plateau briard qui domine les vallées de la Seine et de l’Yerres, on trouve la ville nouvelle de Sénart (Seine-et-Marne). Le suivi archéologique y est systématique depuis plus de vingt-cinq ans. Les opérations prises en compte dans cette présentation concernent des chantiers de fouilles (19% des opérations) mais surtout de diagnostic (71% du nombre d’opérations).

0

Sous les pavés, la Loire ! Sondages profonds à Tours (37). Apports des diagnostics préventifs pour la datation et la définition du contexte environnemental des occupations précoces de la vallée de la Loire

Apports des diagnostics préventifs pour la datation et la définition du contexte environnemental des occupations précoces de la vallée de la Loire.

Pour le Projet Collectif de Recherche « Espace rural et occupation du sol de la région nîmoise, de la Préhistoire à l’époque moderne » 0

Pour le Projet Collectif de Recherche « Espace rural et occupation du sol de la région nîmoise, de la Préhistoire à l’époque moderne »

Jean-Yves Breuil – Inrap, UMR 5140 ASM – Archéologie des Sociétés Méditerranéennes – jean-yves.breuil@inrap.frPierre Séjalon – Inrap, UMR 5140 ASM – Archéologie des Sociétés Méditerranéennes – pierre.sejalon@inrap.fr À Nîmes (Gard), sur un territoire d’étude...

Diagnostics et approche de l’occupation du territoire et des types d’habitat à la Protohistoire ancienne : l’exemple du 1er âge du Fer dans le Nord/Pas-de-Calais via le PCR HABATA 0

Diagnostics et approche de l’occupation du territoire et des types d’habitat à la Protohistoire ancienne : l’exemple du 1er âge du Fer dans le Nord/Pas-de-Calais via le PCR HABATA

Henton Alain – Inrap (Hauts-de-France), UMR 8164 (CNRS, Lille 3, Ministère de la Culture), – alain.henton@inrap.fr Leroy-Langelin Emmanuelle – Département du Pas-de-Calais, UMR 8164 (CNRS, Lille 3, Ministère de la Culture) – leroy.langelin.emmanuelle@pasdecalais.frPhilippe Hannois...

0

Apports récents du diagnostic à l’archéologie de la Seconde Guerre mondiale : quelques exemples et réflexions pour la région Normandie

Depuis 2014 l’archéologie de la Seconde Guerre mondiale occupe une place de premier plan dans le paysage de la recherche historique française, tout spécialement en Normandie où de nombreux vestiges de guerre ont été mis au jour à l’occasion de récents diagnostics archéologiques. Dans le même temps, la DRAC Normandie a entrepris l’inventaire des vestiges du Mur de l’Atlantique. Toutefois, les prescriptions de fouille demeurent encore trop rares, en dépit du potentiel patrimonial, historique et anthropologique qu’offrent ces vestiges du conflit. C’est donc à l’élaboration de nouveaux questionnements et méthodes interdisciplinaires qu’il faut aujourd’hui réfléchir afin de développer l’étude de ces matériaux de recherche encore peu familiers aux archéologues, et d’en révéler la signification au regard de la longue histoire des comportements humains.

0

Le diagnostic du bâti civil dans Metz médiéval ou près de 40 ans pour une recherche inédite

Nathalie Nicolas – Archéologue – Inrap Grand Est – Hiscant MA (Université de Lorraine) – nathalie.nicolas@inrap.fr / Ivan Ferraresso – Directeur adjoint scientifique et technique – Inrap Grand Est – Hiscant MA (Université de Lorraine) – ivan.ferraresso@inrap.fr Si la...