Catégorie : Les modes d’intervention

0

Un sauvetage urgent à Blois « Rue des Juifs »

Une opération de sauvetage urgent a été décidée par le service régional de l’archéologie lors de travaux réalisés sur la façade arrière d’un ancien hôtel particulier situé dans le quartier historique de Blois. Les travaux prévoyaient la restauration de l’intégralité du bâtiment intérieur et extérieur en vue de l’aménagement d’appartements. Lors de notre intervention, les travaux intérieurs ainsi que le traitement de la façade sur rue étaient déjà terminés. Seule la façade arrière était encore accessible. La prescription prévoyait également un travail sur les deux niveaux de caves présents sous le bâtiment. L’opération était calibrée par le SRA avec deux semaines de terrain et une semaine de rapport…

0

Un site, deux propriétaires : diagnostic et fouilles de bâti prescrits au palais archiépiscopal d’Embrun (Hautes-Alpes)

Mentionné depuis le début du XIIe siècle, le palais archiépiscopal d’Embrun est restructuré vers 1240. La tour Brune, seul vestige monumental de ce palais médiéval, est classée au titre des Monuments Historiques depuis 1927, alors que l’ensemble du palais est inscrit depuis 2005 (ISMH). Deux propriétaires se partagent ce vaste édifice : le corps central appartient historiquement à la Ville d’Embrun, qui a cédé l’aile sud à un opérateur en restauration immobilière. Chacun porte deux projets de réhabilitation distincts : la création d’un CIAP (Centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine religieux), pour la première ; l’aménagement d’appartements de prestige, pour le groupe François 1er Rénovation…

0

Des études d’archéologie du bâti dans les Antilles françaises

Cette communication présente un panel de plusieurs études archéologiques réalisées sur des sites bâtis des Antilles. Les expertises réalisées dans un cadre préventif, s’appuient suivant les cas sur une étude de l’intégralité du bâtiment ou sur des fenêtres de diagnostics. Elles portent sur des contextes très différents : urbain à Saint-Pierre en Martinique ; militaire à Saint-Barthélemy ; d’habitations coloniales en Guadeloupe et Martinique ; religieux à Mayotte. Les sites antillais s’inscrivent tous dans la période coloniale (XVII-XIXe siècles) alors que le site mahorais s’attache à une mosquée édifiée à partir au XIIe siècle.

0

L’archéologie du bâti : une extrême diversité opérationnelle et scientifique

Si les termes des prescriptions de l’État se retrouvent sensiblement identiques dans les cahiers des charges émis par les SRA, puis dans les projets scientifiques d’intervention (PSI) élaborés par l’Inrap, le responsable scientifique est confronté à des cadres réglementaires et des problématiques très différenciés. Nous présentons ici quatre études de cas, reflétant quelques aspects de la diversité des conditions d’interventions et des stratégies à mettre en œuvre. Si, en principe, les diagnostics visent à poser des questions et les fouilles à les résoudre ; en pratique, les choses se présentent différemment…

0

Une opération d’archéologie préventive hors norme : le diagnostic archéologique du couvent des Prêcheurs d’Aix-en-Provence en 2018

Si l’archéologie du bâti est une discipline bien implantée à Aix-en-Provence depuis les années 1980, grâce notamment aux études fondatrices produites sur la cathédrale Saint-Sauveur, son développement au sein du service archéologique municipal est récent et lié à l’entrée de ce dernier dans le dispositif de l’archéologie préventive, qui a été assortie du recrutement, en 2007, d’une archéologue paléographe médiéviste, spécialisée dans le bâti, et d’un topographe. Après un rapide panorama de la discipline à Aix, essentiellement pratiquée depuis 2007 dans le cadre d’opérations d’archéologie préventive, nous proposons de nous arrêter sur un diagnostic conduit en 2018 sur l’ancien couvent des Prêcheurs, alors objet d’un projet de réhabilitation…

0

Un diagnostic sur un logis renaissance dans un bourg rural : la Maison Laurens à Foussais (Foussais-Payré, Vendée)

Le rachat par la municipalité de cette vaste demeure urbaine datée de 1552 et les projets de réaménagement et de restauration associés ont amené le SRA des Pays de la Loire à y prescrire un diagnostic à l’automne 2018. Plusieurs réunions préalables au chantier ont permis à l’Inrap et au SRA d’élaborer en commun un programme d’intervention et de définir ses objectifs. D’une façon générale, il a été décidé de rechercher la volumétrie initiale du bâtiment, notamment celle de ses parties disparues (galerie) ou radicalement transformées (aile est), et d’étudier la charpente, datée de 1554 par dendrochronologie…

0

L’archéologie sur le bâti dans le Nord-Pas-de-Calais au sein de l’Inrap

Depuis 2016, des prescriptions mentionnant plus spécifiquement une approche sur le bâti sont apparues dans certains projets scientifiques et techniques d’intervention du Nord-Pas-de-Calais. Le travail effectué par des collègues depuis plusieurs années ont permis de proposer une expertise sur ces vestiges. L’évolution de la pratique de cette discipline au sein de l’Inrap, dans ces deux départements, peut-être illustrée par la fouille archéologique des enceintes modernes de Souham à Lille et à travers les diagnostics de l’enceinte médiévale de Cambrai et la Noble tour de Lille.

0

Prades (Pyrénées-Orientales) – Diagnostic sur un îlot d’habitat en centre urbain avant démolition

En 2019 et 2020, l’Inrap a mené dans le centre-ville de Prades un diagnostic sur un ensemble de maisons devant être détruites. La prescription comprenait la réalisation de sondages dans des espaces jardins, sur les élévations et dans le sous-sol après démolition. Le travail sur le bâti a concerné un ilot de 7 bâtiments réalisés en matériaux locaux implantés sur une surface au sol de 1078m2, étagés sur 4 niveaux. Certaines maisons, non transformées depuis les années 1930, documentent la vie sociale et urbaine de commerçants. Il en va de même pour une grande demeure de la bourgeoisie locale, conservant des mobiliers variés. Ce patrimoine vernaculaire témoigne de l’évolution d’un quartier entre le bas moyen âge et nos jours, en Conflent.

0

Diagnostic sur le bâti : deux cas de figure méthodologiques

Dans le cadre d’un diagnostic prescrit sur le bâti, il peut être acté que ce dernier ne mènera pas à une fouille. Il s’agit de répondre à la prescription émise par le SRA avec des moyens de diagnostic, en sachant qu’une étude exhaustive ne sera pas réalisée. Des choix méthodologiques se présentent au responsable d’opération, tant sur le terrain qu’en post-fouille. Deux cas de figure : se cantonner au cadre strict du diagnostic en répondant à la prescription avec les moyens du diagnostic ; requérir des moyens supplémentaires (humains, techniques, financiers)…

0

À Besançon (Doubs), un cas de prescription d’étude de bâti en parallèle d’une fouille : l’hôtel de Rosières et la ZAC Pasteur

L’aménagement de l’ensemble immobilier et commercial de la ZAC Pasteur, qui nécessitait la construction d’un parking souterrain au cœur d’un îlot du centre ancien de Besançon et la réhabilitation de deux hôtels particuliers, a fait l’objet d’une prescription de fouille accompagnée d’une étude de bâti. Les deux opérations, réalisées sous la direction de deux responsables distincts, ont permis de retracer l’urbanisation d’un quartier de la ville depuis le début de la période gallo-romaine jusqu’au XVIIIe siècle. L’étude de bâti qui s’est déroulée en 2011 est l’aboutissement d’un long processus qui est intervenu dans un contexte très particulier…

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search