Le diagnostic dans un édifice religieux en Limousin : l’église de Glénic

Par Jacques Roger

En région Limousin, la priorité des fouilles en contexte funéraire est donnée au suivi de chantier lié aux travaux de restauration ou d’aménagement en relation avec un édifice religieux. Ces opérations, mises en place depuis le début des années 1990, représentent plus de 90 % de la recherche globale pour ces problématiques, en l’absence de découvertes issues de grands travaux d’aménagements du territoire. Ainsi, plus de 80 interventions archéologiques autour des églises ont été menées depuis 1991, date de création des services régionaux de l’archéologie. Sur ce nombre, la moitié concerne des diagnostics. Notre choix s’est porté ici sur le site de l’église de Glénic, dans la Creuse, où nous sommes intervenus à plusieurs reprises et sous différentes formes et qui est représentatif des chantiers réalisés dans la région.



Pour citer cet article

ROGER, Jacques. (2007). Le diagnostic dans un édifice religieux en Limousin : l’église de Glénic. Dans A. Augereau, H. Guy & A. Koehler (dir.), Le diagnostic des ensembles funéraires : actes du 1er séminaire méthodologique de l’Inrap, 5-6 déc. 2005, Paris (Les Cahiers de l’Inrap 1, p. 71-75). Paris : Inrap. Disponible en ligne sur <https://sstinrap.hypotheses.org/11356> (déposé le 12 février 2021). <hal-03139763>.


Accéder au volume complet des actes : https://hal-inrap.archives-ouvertes.fr/hal-02489321



Citer ce billet
Inrap (2007, 1 mars). Le diagnostic dans un édifice religieux en Limousin : l’église de Glénic. Rencontres scientifiques et techniques de l'Inrap. Consulté le 20 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/uju6

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search