Géomorphologie et diagnostic archéologique : un point de vue aquitain

Par Pascal Bertran

Cet article se propose de décrire les principales missions du géomorphologue dans le cadre de son intervention lors des diagnostics archéologiques. Le point de vue développé ici a beaucoup bénéficié de discussions avec des responsables d’opération au cours d’une dizaine d’années de pratique. À ce titre, il reflète le fonctionnement en usage dans la région de l’Aquitaine. Le problème des « cartes de potentialités » est ensuite abordé à la lumière de quelques exemples récents de diagnostics sur de grands tracés linéaires. Pour finir, quelques aspects susceptibles de renforcer, pour le reste de la communauté scientifique, l’intérêt du travail de géomorphologie réalisé à l’Inrap sont développés.



Pour citer cet article

BERTRAN, Pascal. (2008). Géomorphologie et diagnostic archéologique : un point de vue aquitain. Dans A. Speller, G. Bellan & D. Dubant (dir.), La géoarchéologie appliquée au diagnostic des sites du Néolithique à nos jours : actes du 2e séminaire méthodologique de l’Inrap, 22-23 mai 2006, Paris (Les Cahiers de l’Inrap 2, p. 26-33). Paris : Inrap. Disponible en ligne sur <https://sstinrap.hypotheses.org/11467> (déposé le 15 février 2021). <hal-03142066>.


Accéder au volume complet des actes : https://hal-inrap.archives-ouvertes.fr/hal-02489346


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search