La géoarchéologie appliquée au diagnostic des sites du Néolithique à nos jours : Réflexions et recommandations

Par Anne Speller. Avec la collaboration de Pascal Bertran, Laurent Deschodt et Christophe Jorda. Et la participation de Gilles Bellan.

Les débats se sont organisés autour d’une dizaine de communications, et la diversité des mots utilisés durant ces journées n’a, à aucun moment, été objet de discussions. Pourtant la lecture des contributions révèle une variabilité de termes. En dépit de la nécessité de disposer d’un vocabulaire scientifique univoque, les interrogations touchant à l’environnement, supposé naturel, peuvent être regroupées selon trois axes principaux : la caractérisation des séquences sédimentaires, l’évolution des reliefs dans le temps, l’analyse des sols associés et la compréhension des processus « post-dépositionels » (taphonomie) ; la définition d’un paysage et l’analyse de son exploitation ; la caractérisation des comblements de structure.



pour citer cet article

SPELLER, Anne, BERTRAN, Pascal (coll.), DESCHODT, Laurent (coll.) & JORDA, Christophe (coll.). (2008). Réflexions et recommandations. Dans A. Speller, G. Bellan & D. Dubant (dir.), La géoarchéologie appliquée au diagnostic des sites du Néolithique à nos jours : actes du 2e séminaire méthodologique de l’Inrap, 22-23 mai 2006, Paris (Les Cahiers de l’Inrap 2, p. 82-97). Paris : Inrap. Disponible en ligne sur <https://sstinrap.hypotheses.org/11521> (déposé le 15 février 2021). <hal-03148819>.


Accéder au volume complet des actes : https://hal-inrap.archives-ouvertes.fr/hal-02489346


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search