Stratégie d’utilisation de la mini-pelle en Grand Est sud

Par Frédéric Séara

Bien qu’il semble à peu près admis que la mécanisation des opérations de fouille constitue une évolution souhaitable, voire inévitable, elle doit s’inscrire dans un processus raisonné et raisonnable, après avoir pris en compte l’ensemble des paramètres techniques, scientifiques et humains. Ce préalable nous paraît indispensable et devrait permettre de briser quelques préjugés considérant que la mécanisation ne peut être excessive ou, par opposition, trop limitée. La situation médiane constitue probablement, du moins pour le moment, la meilleure des alternatives. Ces extrêmes sont probablement aussi une des conséquences de pratiques locales très hétérogènes et parfois à tel point ancrées dans les mentalités qu’un retour sur expérience en toute objectivité peut paraître difficile.



Pour citer cet article

SÉARA, Frédéric. (2016). Stratégie d’utilisation de la mini-pelle en Grand Est sud. Dans A. Koehler & C. Marcille (dir.), La fouille mécanisée : enjeux méthodologiques et scientifiques : actes du 6e séminaire méthodologique de l’Inrap, 5-6 déc. 2006, Paris (Les Cahiers de l’Inrap 4, p. 28-30). Paris : Inrap. Disponible en ligne sur <https://sstinrap.hypotheses.org/11761> (déposé le 4 mars 2021). <hal-03158986>.


Accéder au volume complet des actes : https://hal-inrap.archives-ouvertes.fr/hal-02489394


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search