Techniques et technologies de chantier : organisation du travail

Par Stéphane Pons

Dans sa réflexion sur l’organisation du travail, tant dans son fonctionnement général que sur les chantiers, l’Inrap doit prendre en compte l’étude des méthodes techniques et technologiques nécessaires à la réalisation de ses travaux. Ces études ne se limitent pas, comme certains le croient volontiers, à l’étude des travaux répétitifs, dans le seul but d’optimiser constamment les rendements suivant des critères mathématiques. Le domaine couvert par ces études est extrêmement vaste : il regroupe toutes les activités techniques et technologiques mises en place pour la réalisation de l’activité archéologique qui présente cette particularité d’avoir des lieux de travail sans cesse renouvelés (on ne fouille jamais deux fois au même endroit). Ces études intéressent tout aussi bien les personnels de l’Inrap qui préparent les chantiers que ceux qui y sont affectés.



Pour citer cet article

PONS, Stéphane. (2016). Techniques et technologies de chantier : organisation du travail. Dans A. Koehler & C. Marcille (dir.), La fouille mécanisée : enjeux méthodologiques et scientifiques : actes du 6e séminaire méthodologique de l’Inrap, 5-6 déc. 2006, Paris (Les Cahiers de l’Inrap 4, p. 47-50). Paris : Inrap. Disponible en ligne sur <https://sstinrap.hypotheses.org/11788> (déposé le 4 mars 2021). <hal-03159033>.


Accéder au volume complet des actes : https://hal-inrap.archives-ouvertes.fr/hal-02489394


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search