Diagnostic sur le bâti : deux cas de figure méthodologiques

Par Maïlys Lallauret

Dans le cadre d’un diagnostic prescrit sur le bâti, il peut être acté que ce dernier ne mènera pas à une fouille. Il s’agit de répondre à la prescription émise par le SRA avec des moyens de diagnostic, en sachant qu’une étude exhaustive ne sera pas réalisée. Des choix méthodologiques se présentent au responsable d’opération, tant sur le terrain qu’en post-fouille. Deux cas de figure : se cantonner au cadre strict du diagnostic en répondant à la prescription avec les moyens du diagnostic (avec des résultats très inégaux inhérent au bâtiment, à son accessibilité, à la prescription également) ; requérir des moyens supplémentaires (humains, techniques, financiers). Dans les deux cas, les données du diagnostic acquises sur le terrain en bâti sont souvent foisonnantes en post-fouille, se pose alors la problématique de leur traitement.

Within the framework of a prescribed diagnosis of the building, it can be decided that this will not lead to an excavation. It is a question of responding to the prescription issued by the SRA with diagnostic means, knowing that an exhaustive study will not be carried out. Methodological choices are presented to the person in charge of the operation, both in the field and after excavation. There are two possibilities: to confine oneself to the strict framework of the diagnosis by responding to the prescription with the means of the diagnosis (with very unequal results inherent in the building, its accessibility, and also in the prescription); to require additional means (human, technical, financial). In both cases, the diagnostic data acquired in the field in the building are often abundant in the post-excavation phase, and the problem of processing them arises.




Pour citer cette vidéo

LALLAURET, Maïlys. (2021). Diagnostic sur le bâti : deux cas de figure méthodologiques [Vidéo]. Dans V. Mataouchek, C. Carpentier, M. Bouiron & F. Guyonnet (dir.), Archéologie préventive sur le bâti : actes du 5e séminaire scientifique et technique de l’Inrap, 28-29 oct. 2021, L’Isle-sur-la-Sorgue. <https://sstinrap.hypotheses.org/12875>.


Auteur

Maïlys Lallauret – Inrap Grand Ouest – mailys.lallauret@inrap.fr


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search