Pratiquer l’archéologie sur du bâti en sécurité

Par Thierry Virenque, Bruno Rouelle. En collaboration avec le réseau des conseillers sécurité prévention (CSP) de l’Inrap.

Une opération d’archéologie sur du bâti n’est pas une opération classique tant dans sa préparation, son montage que dans son déroulé. Ces interventions spécifiques, aux caractères parfois de sauvetage, doivent s’inclure dans le projet de l’aménageur. Elles s’inscrivent donc bien souvent dans la durée et peuvent de façon ponctuelle se dérouler au milieu d’autres acteurs, d’autres corps de métier avec lesquels il faudra composer pour travailler en sécurité. Si les risques de chutes de hauteur et de co-activité sont généralement connus pour ce type d’opération, d’autres le sont beaucoup moins et devraient retenir notre attention. On pense notamment aux diagnostics archéologiques prescrits sur des édifices en cours de dégradation, ou à la présence d’amiante par exemple. Il n’y a pas de sécurité sans prévention ! L’anticipation des situations dangereuses de travail et l’analyse des risques a priori, tout comme le retour et le partage d’expérience permettent de faire évoluer nos pratiques, concourent à la prévention des risques et donc au succès de l’opération.

An archaeological operation on buildings is not a classic operation as much in its preparation, its assembly as in its course. These specific interventions, sometimes of a rescue nature, must be included in the developer’s project. They are therefore often part of a long-term project and may occasionally take place in the midst of other actors, other trades with whom it will be necessary to work in safety. If the risks of falls from height and co-activity are generally known for this type of operation, others are much less known and should be given our attention. One thinks in particular of archaeological diagnoses prescribed on buildings in the course of degradation, or of the presence of asbestos for example. There can be no safety without prevention! The anticipation of dangerous work situations and the analysis of risks beforehand, as well as the feedback and sharing of experience, allow us to develop our practices and contribute to the prevention of risks and therefore to the success of the operation.




Pour citer cette vidéo

VIRENQUE, Thierry, ROUELLE et coll. (2021). Pratiquer l’archéologie sur du bâti en sécurité [Vidéo]. Dans V. Mataouchek, C. Carpentier, M. Bouiron & F. Guyonnet (dir.), Archéologie préventive sur le bâti : actes du 5e séminaire scientifique et technique de l’Inrap, 28-29 oct. 2021, L’Isle-sur-la-Sorgue. <https://sstinrap.hypotheses.org/12971>.


Auteurs

Thierry Virenque – Inrap – Direction interrégionale Centre-Île-de-France – thierry.virenque@inrap.fr
Bruno Rouelle – Inrap – Direction régionale Bourgogne-Franche-Comté – bruno.rouelle@inrap.fr


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search