De la fouille à l’enregistrement

Par Carole Lallet

Les nombreuses discussions sur l’archéologie sur le bâti ne doivent pas nous faire oublier l’essentiel. S’agissant d’archéologie, l’acte de fouille est l’élément de base qui fournit la matière nécessaire à la compréhension de l’évolution du bâtiment étudié. Le décroutage de l’épiderme et le piquetage sont une étape indispensable pour appréhender l’objet étudié. La recherche de la stratigraphie est l’étape suivante. Les limites stratigraphiques, les différents mortiers, les matériaux utilisés, les différents décors et techniques de construction mis en œuvre sont autant d’indices qui doivent être observés, relevés et analysés. Comme pour la fouille du sous-sol, les différentes couches observées doivent être enregistrées et relevées. Cet enregistrement doit permettre la sauvegarde des données descriptives et interprétatives et la sauvegarde des relations stratigraphiques observées. Cet enregistrement est aussi graphique avec la réalisation d’un relevé des couches stratigraphiques. Enfin, lors de la phase d’étude, l’analyse des données de terrain permet de réaliser une mise en phase interprétative de la donnée stratigraphique qui doit aboutir à un calage chronologique des différentes étapes de construction du bâtiment.

The numerous discussions about archaeology on buildings should not make us forget the essential. As far as archaeology is concerned, the act of excavation is the basic element that provides the material necessary to understand the evolution of the building studied. The stripping of the skin and the staking are an essential step to apprehend the studied object. The research of the stratigraphy is the next step. The stratigraphic limits, the different mortars, the materials used, the different decorations and construction techniques used are all clues that must be observed, recorded and analyzed. As for the excavation of the subsoil, the different layers observed must be recorded and recorded. This recording must allow the saving of descriptive and interpretative data and the saving of the stratigraphic relations observed. This recording is also graphic with the realization of a survey of the stratigraphic layers. Finally, during the study phase, the analysis of the field data allows for an interpretative phase of the stratigraphic data which should lead to a chronological setting of the different stages of construction of the building.




Pour citer cette vidéo

LALLET, Carole. (2021). De la fouille à l’enregistrement [Vidéo]. Dans V. Mataouchek, C. Carpentier, M. Bouiron & F. Guyonnet (dir.), Archéologie préventive sur le bâti : actes du 5e séminaire scientifique et technique de l’Inrap, 28-29 oct. 2021, L’Isle-sur-la-Sorgue. <https://sstinrap.hypotheses.org/13016>.


Auteur

Carole Lallet – Inrap Centre-Île-de-France – carole.lallet@inrap.fr


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search