Les apports de l’étude du lapidaire architectural et architectonique

Par Véronique Brunet-Gaston

Par différents cas de figure, cette communication aura pour objectif de montrer comment les études de lapidaire participent pleinement des études architecturales plus larges ou contribuent à des relectures ponctuelles en coordination avec archéologues de terrain ou géologues. On verra ainsi l’analyse de blocs isolés ou provenant de remblais, les ensembles formant un lot homogène, mis au jour dans différents contextes, dont celui des remplois médiévaux.

The aim of this paper will be to show how lapidary studies fully participate in broader architectural studies or contribute to specific re-readings in coordination with field archaeologists or geologists. We will thus see the analysis of isolated blocks or those coming from fills, the sets forming a homogeneous batch, brought to light in different contexts, including that of medieval replacements.




Pour citer cette vidéo

BRUNET-GASTON, Véronique. (2021). Les apports de l’étude du lapidaire architectural et architectonique [Vidéo]. Dans V. Mataouchek, C. Carpentier, M. Bouiron & F. Guyonnet (dir.), Archéologie préventive sur le bâti : actes du 5e séminaire scientifique et technique de l’Inrap, 28-29 oct. 2021, L’Isle-sur-la-Sorgue. <https://sstinrap.hypotheses.org/13114>.


Auteur

Véronique Brunet-Gaston – Inrap Bourgogne Franche-Comté – USR 3155 IRAA – veronique.brunet-gaston@inrap.fr


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search