VESTITURA : la constitution en cours d’une base de données critique des décors moulurés pour l’archéologie du bâti (Moyen Âge – époque industrielle)

Par Franck Chaléat

VESTITURA est le nom actuel d’un travail en cours d’élaboration, d’abord à l’échelle personnelle puis dans une logique collaborative au sein du laboratoire ArAr (UMR  5138), d’une base de données des décors moulurés rencontrés lors de ma pratique quotidienne d’archéologue du bâti. Son but primaire est d’inventorier de façon fine les modénatures et les éléments moulurés divers qui peuvent être documentés archéologiquement, mais cet outil est conçu autant comme une base de comparaison, que comme une base de critique et de réflexion (notamment autour des phénomènes d’archaïsmes et d’avant-garde). Dans les faits, la base sert à l’archéologue du bâti pour enregistrer ses vestiges, puis les rapprocher d’autres éléments similaires, mais la base permet aussi d’intégrer d’anciennes références typologiques d’histoire de l’art pour les relire à la lumière d’exemples concrets attestés de façon plus récente et plus pointue. Dans cette perspective, l’architecture de la base comprend nécessairement plusieurs niveaux de prise en compte des données, de façon enchâssée, depuis le simple acte d’inventaire jusqu’à la mise en lumière de référentiels : au premier niveau d’usage, la base s’appuie sur des occurrences concrètes constatées sur le terrain et documentées (photos, croquis, relevés, profil), mais le niveau le plus haut permet de dégager et d’identifier des types esthétiques datant plus globaux. L’usage de VESTITURA se veut souple pour s’adapter au terrain ou à la veille documentaire (exemples tirés de la bibliographie), et le but poursuivi est d’en faire, à terme, une base collaborative à l’exemple de la base ARTEFACT. De fait, le projet est pour l’instant constitué d’exemples régionalisés (centré sur la France du Centre-Est, où je travaille), mais l’architecture de la base a pour vocation d’être réutilisée pour toute autre zone spatiale, à condition de la nourrir par des exemples locaux.

VESTITURA is the current name of a work in progress, first on a personal scale and then in a collaborative logic within the ArAr laboratory (UMR 5138), of a database of molded decorations encountered during my daily practice as a building archaeologist. Its primary goal is to make a detailed inventory of the various modenatures and molded elements that can be archaeologically documented, but this tool is conceived as much as a basis for comparison, as a basis for criticism and reflection (notably around the phenomena of archaism and avant-garde). In fact, the base serves the archaeologist of the building to record his vestiges, then to bring them closer to other similar elements, but the base also makes it possible to integrate old typological references of history of art to read them again in the light of concrete examples attested in a more recent and more pointed way. In this perspective, the architecture of the database necessarily includes several levels of data consideration, in an embedded way, from the simple act of inventory to the highlighting of referentials: at the first level of use, the database relies on concrete occurrences observed in the field and documented (photos, sketches, surveys, profiles), but the highest level allows to identify more global dating aesthetic types. The use of VESTITURA is intended to be flexible in order to adapt to the field or to documentary monitoring (examples taken from the bibliography), and the aim is to make it, in the long run, a collaborative database like the ARTEFACT database. In fact, the project is currently made up of regionalized examples (centered on the Center-East of France, where I work), but the architecture of the database can be reused for any other spatial area, provided that it is fed with local examples.



Pour citer cette vidéo

CHALEAT, Franck. (2021). VESTITURA : la constitution en cours d’une base de données critique des décors moulurés pour l’archéologie du bâti (Moyen Âge – époque industrielle) [Vidéo]. Dans V. Mataouchek, C. Carpentier, M. Bouiron & F. Guyonnet (dir.), Archéologie préventive sur le bâti : actes du 5e séminaire scientifique et technique de l’Inrap, 28-29 oct. 2021, L’Isle-sur-la-Sorgue. <https://sstinrap.hypotheses.org/13128>.


Pour citer ce poster

CHALEAT, Franck. (2021). VESTITURA : la constitution en cours d’une base de données critique des décors moulurés pour l’archéologie du bâti (Moyen Âge – époque industrielle) [Poster]. Dans V. Mataouchek, C. Carpentier, M. Bouiron & F. Guyonnet (dir.), Archéologie préventive sur le bâti : actes du 5e séminaire scientifique et technique de l’Inrap, 28-29 oct. 2021, L’Isle-sur-la-Sorgue. <https://sstinrap.hypotheses.org/13128>. <hal-03434263>.


Auteur

Franck Chaléat – Département de l’Allier, Service d’Archéologie Préventive (SAPDA) – chaleat.f@allier.fr


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search