La réinsertion virtuelle du cénotaphe du duc de Lesdiguières dans la chapelle du château seigneurial : méthodes et résultats

Session 5 : Apports archéologiques, historiques et patrimoniaux

Par Robert Thernot

Le cénotaphe du duc de Lesdiguières est actuellement conservé par le musée départemental de Gap (Hautes-Alpes). Installé à l’origine dans la chapelle du château seigneurial situé sur la commune du Glaizil (Hautes-Alpes), il a été transféré à Gap lors de la Révolution et a été depuis lors déplacé trois fois jusqu’à son lieu de conservation actuel. Dans le cadre d’un projet muséographique, le musée a commandé une étude visant à replacer virtuellement le cénotaphe contre le mur de la chapelle où se lisent encore les ancrages du monument, à partir de relevés photogrammétriques des deux éléments. L’étude a révélé des différences entre le cénotaphe et les traces de cet ancrage. Étayée par la relecture de relevés anciens, la simulation de la réinsertion du cénotaphe dans son lieu d’origine a mis en évidence le fait que, lors de ses divers déplacements, il avait subi des modifications altérant ses dimensions et son aspect d’origine. Les méthodes de l’archéologie du bâti, misent en œuvre dans le cadre de cette opération, ont apporté des informations précises sur ces objets patrimoniaux et ont apporté un nouvel éclairage sur leur histoire, données qui seront exploitées dans le cadre d’une future présentation muséographique.

Mots clés : photogrammétrie, monument funéraire, sculpture, chapelle funéraire, musée

Virtual reintegration of the cenotaph of the Duc de Lesdiguières in the chapel of the Seigneurial Castle: methods and results

The cenotaph of the Duke of Lesdiguières is currently kept by the departmental museum of Gap (Hautes-Alpes). Originally installed in the chapel of the seigniorial castle located in the village of Le Glaizil (Hautes-Alpes), it was transferred to Gap during the Revolution and has since been moved three times to its current location. As part of a museographic project, the museum commissioned a study to virtually replace the cenotaph against the wall of the chapel where the anchors of the monument location can still be seen, based on photogrammetric surveys of both elements. The study revealed differences between the cenotaph and the traces of its anchoring on the chapel wall. Supported by the re-reading of old surveys, the simulation of the reinsertion of the cenotaph in its original place highlighted the fact that, during its various displacements, it had undergone modifications that altered its original dimensions and appearance. The building archaeology methods used as part of this project have provided precise information about these heritage objects and shed new light on their history, data that will be used in a future museographic presentation.

Keywords: photogrammetry, funerary monument, sculpture, funerary chapel, museum


Référence article
THERNOT, Robert. (2024). La réinsertion virtuelle du cénotaphe du duc de Lesdiguières dans la chapelle du château seigneurial : méthodes et résultats. Dans V. Mataouchek, C. Carpentier, M. Bouiron & F. Guyonnet (dir.), Archéologie préventive sur le bâti : actes du 5e séminaire scientifique et technique de l’Inrap, 28-29 oct. 2021, L’Isle-sur-la-Sorgue. DOI : 10.34692/hhaf-w069. <hal-04459156>.



Référence communication
THERNOT, Robert. (2021). La réinsertion virtuelle du cénotaphe du duc de Lesdiguières dans la chapelle du château seigneurial (Gap et Le Glaizil – Hautes-Alpes) [Communication]. Dans V. Mataouchek, C. Carpentier, M. Bouiron & F. Guyonnet (dir.), Archéologie préventive sur le bâti : actes du 5e séminaire scientifique et technique de l’Inrap, 28-29 oct. 2021, L’Isle-sur-la-Sorgue. DOI : 10.34692/z7b0-dt08.


Auteur

Robert Thernot, Inrap, UMR 5140 Archéologie des sociétés méditerranéenne (ASM), robert.thernot@inrap.fr




Citer ce billet
Inrap (2024, 15 février). La réinsertion virtuelle du cénotaphe du duc de Lesdiguières dans la chapelle du château seigneurial : méthodes et résultats. Rencontres scientifiques et techniques de l'Inrap. Consulté le 26 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/uk00

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search