Du parchemin à la truelle. Des études d’archives et documentaires aux opérations d’archéologie préventive dans les couvents mendiants d’Auvergne

Par Claire Bourguignon


Résumé

Les investigations menées dans le cadre d’un doctorat portant sur l’implantation et l’architecture des couvents des ordres mendiants (Dominicains, Franciscains et Clarisses, Carmes, Augustins) dans les anciens diocèses de Clermont, Le Puy et Saint-Flour (XIIIe-XVIe siècles) ont donné lieu à la constitution de vingt-sept monographies d’architecture normalisées fondées sur une approche croisée des sources écrites, planimétriques, iconographiques et des données archéologiques (cartographie de la topographie archéologique du secteur d’implantation des couvents, analyse des vestiges découverts, première approche du bâti en élévation, récolement des fragments lapidaires dispersés…) et sur un réexamen de la bibliographie existante. Ces monographies ont été accompagnées d’un dossier d’illustrations composé d’une sélection de plans d’époques moderne et contemporaine, de plans, coupes et relevés d’édifices, de documents iconographiques et de clichés parfois inédits, récolée et réalisée par l’auteure. Ce travail a révélé la diversité des usage de ces anciens couvents et de leurs protections patrimoniales (treize édifices inscrits et classés partiellement ou totalement) et par conséquent, la relative fréquence des campagnes de restauration dépourvues d’un suivi archéologique (Franciscains de Montferrand, Clermont et Riom, Carmes du Puy…). L’objectif est de montrer en quoi ces recherches, conduites dans le cadre universitaire, peuvent constituer un outil d’analyse et de réflexion en vue de la prescription d’opérations archéologiques préventives et de l’exploitation des vestiges découverts. Le propos est articulé autour de deux axes. Le premier point vise à présenter le protocole de l’enquête, centré sur les thématiques abordées (site et situation du complexe conventuel, processus de fondation, configuration architecturale et décor des enclos, pratiques liturgiques des communautés, insertion du couvent dans l’espace urbain) et sur les attentes et la finalité des études d’archives et documentaires réalisées. Le second point met en évidence l’intérêt méthodologique de l’enquête pour l’archéologie préventive (approche pluridisciplinaire, création d’un contenu sourcé et référencé, dressant un premier bilan illustré des connaissances, permettant un gain de temps dans le cas d’une étude archéologique et historique ultérieure) en s’appuyant sur des exemples concrets de collaborations avec les institutions patrimoniales et muséales, à l’instar du travail mené autour du diagnostic réalisé au Centre de détention de Riom par l’Inrap au printemps 2021. Il s’agira enfin de réfléchir à la diffusion problématisée de cet outil auprès de la communauté scientifique, en insistant sur la nécessaire complémentarité des approches archéologiques, artistiques et historiques et la conscience des problèmes afférents soulevés, dans l’optique d’une compréhension globale des complexes religieux considérés dans le temps long.

The investigations carried out within the framework of a doctorate on the implantation and architecture of the convents of the mendicant orders (Dominicans, Franciscans and Poor Clares, Carmelites, Augustinians) in the former dioceses of Clermont, Le Puy and Saint-Flour (XIIIth-XVIth centuries) gave rise to the constitution of twenty-seven monographs of standardized architecture based on a crossed approach of written sources, planimetric, iconographic and archaeological data (cartography of the archaeological topography of the sector where the convents were established, analysis of the vestiges discovered, first approach of the building in elevation, recoiling of the scattered lapidary fragments… ) and on a re-examination of the existing bibliography. These monographs were accompanied by a file of illustrations composed of a selection of plans from the modern and contemporary periods, plans, sections and surveys of buildings, iconographic documents and photographs, sometimes unpublished, collected and produced by the author. This work revealed the diversity of the uses of these former convents and their heritage protection (thirteen buildings listed and classified partially or totally) and consequently, the relative frequency of restoration campaigns without an archaeological follow-up (Franciscans of Montferrand, Clermont and Riom, Carmelites of Puy…). The objective is to show how this research, conducted within the university framework, can constitute a tool for analysis and reflection with a view to prescribing preventive archaeological operations and the exploitation of the remains discovered. This paper is articulated around two axes. The first point aims to present the protocol of the investigation, centered on the themes addressed (site and situation of the conventual complex, foundation process, architectural configuration and decoration of the enclosures, liturgical practices of the communities, insertion of the convent in the urban space) and on the expectations and the purpose of the archival and documentary studies conducted. The second point highlights the methodological interest of the survey for preventive archaeology (multidisciplinary approach, creation of a sourced and referenced content, drawing up a first illustrated assessment of knowledge, allowing a saving of time in the case of a later archaeological and historical study) by relying on concrete examples of collaborations with heritage and museum institutions, following the example of the work carried out around the diagnostic carried out at the Riom Detention Center by Inrap in spring 2021. Finally, it will be a question of reflecting on the problematized diffusion of this tool to the scientific community, by insisting on the necessary complementarity of the archaeological, artistic and historical approaches and the awareness of the related problems raised, with a view to a global understanding of the religious complexes considered in the long term. [Translated with DeepL]


Pour citer cette vidéo et ce poster

BOURGUIGNON, Claire. (2022) Du parchemin à la truelle. Des études d’archives et documentaires aux opérations d’archéologie préventive dans les couvents mendiants d’Auvergne [Vidéo]. Dans M. Bouiron, C. Carpentier, L. Faivre d’Arcier, S. Gaime, M. Goy & A. Pariente (dir.), Études documentaires et études d’archives en archéologie préventive : actes du 6e séminaire scientifique et technique de l’Inrap, 3-4 nov. 2022, Lyon. <https://sstinrap.hypotheses.org/15680>.

BOURGUIGNON, Claire. (2022) Du parchemin à la truelle. Des études d’archives et documentaires aux opérations d’archéologie préventive dans les couvents mendiants d’Auvergne [Poster]. Dans M. Bouiron, C. Carpentier, L. Faivre d’Arcier, S. Gaime, M. Goy & A. Pariente (dir.), Études documentaires et études d’archives en archéologie préventive : actes du 6e séminaire scientifique et technique de l’Inrap, 3-4 nov. 2022, Lyon. <https://sstinrap.hypotheses.org/15680>. <hal-03947442>.


Auteur

Claire Bourguignon – Université Clermont Auvergne – clbbourguignon@gmail.com



Citer ce billet
Inrap (2023, 19 janvier). Du parchemin à la truelle. Des études d’archives et documentaires aux opérations d’archéologie préventive dans les couvents mendiants d’Auvergne. Rencontres scientifiques et techniques de l'Inrap. Consulté le 20 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/uk14

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search