Le diagnostic du futur musée Le Panoptique – musée Rolin d’Autun : l’apport des archives dans la localisation des sondages et l’interprétation des vestiges

Par Clarisse Couderc



Résumé

Le diagnostic du futur musée Le Panoptique – musée Rolin d’Autun, s’est déroulé en trois phases : la première, répartie en 11 tranches correspondant à des secteurs différents, s’est déroulée de septembre 2020 à janvier 2021. La deuxième phase a eu lieu courant mai 2021 et la troisième de juillet à septembre 2021. En amont de la première phase de diagnostic, plusieurs journées ont été dévolues au récolement des archives et de la bibliographie disponible sur ce secteur de la ville. Deux journées ont été réalisées aux archives départementales de Saône-et-Loire et une autre aux archives départementales de Côte-d’Or. Deux semaines ont été consacrées au récolement des archives en ligne et à l’analyse des données accumulées. La découverte d’un ensemble plutôt conséquent de données sur les vestiges attendues a permis de préciser la localisation des sondages. Par exemple, la bibliographie indiquait d’ores et déjà que la place Saint-Louis était située à l’emplacement de l’ancienne église Notre-Dame-du-Châtel. La découverte d’un plan de cette église aux archives départementales de Côte-d’Or a permis d’implanter précisément les sondages en visant directement le chevet notamment le caveau présumé de Nicolas Rolin et le cimetière de l’église. Durant la troisième phase de diagnostic qui portait sur le bâti de la prison panoptique d’Autun, une semaine a été consacrée à l’analyse des archives. Cet édifice carcéral construit en 1856 dispose d’un fond important d’archives. Le diagnostic d’archéologie du bâti a révélé un ensemble cohérent du XIXe siècle avec des reprises ponctuelles sur les maçonneries. Grâce au couplage des données archéologiques et archivistiques, nous avons pu proposer deux grandes phases d’aménagement correspondant à des changements de vocation des cellules (changement de mobilier, de peinture). Ces phases n’auraient pas pu être décelées/précisées juste à travers l’étude de bâti. Aussi, ce diagnostic a compris un enregistrement important de tous les graffitis de prisonniers visibles sur les portes et murs de la prison. Ces derniers ont permis de dater approximativement certaines couches d’enduit peint et ont pu, pour certains, être rapproché des registres d’écrous qui précisent pourquoi ces personnes ont été incarcérées.

The diagnostic of the future museum Le Panoptique – musée Rolin d’Autun, took place in three phases: the first one, divided into 11 phases corresponding to different sectors, took place from September 2020 to January 2021. The second phase took place during May 2021 and the third from July to September 2021. Prior to the first phase of the diagnostic, several days were devoted to reviewing the archives and the bibliography available on this sector of the city. Two days were spent at the departmental archives of Saône-et-Loire and another at the departmental archives of Côte-d’Or. Two weeks were devoted to the recollection of the online archives and to the analysis of the accumulated data. The discovery of a rather substantial set of data on the expected remains allowed us to specify the location of the test pits. For example, the bibliography already indicated that the Place Saint-Louis was located on the site of the former Notre-Dame-du-Châtel church. The discovery of a plan of this church in the departmental archives of the Côte-d’Or allowed us to precisely locate the test pits by directly targeting the chevet, in particular the presumed vault of Nicolas Rolin and the churchyard. During the third phase of diagnostic, which concerned the building of the panoptic prison of Autun, one week was devoted to the analysis of the archives. This prison building, built in 1856, has an important archive collection. The archaeological diagnostic of the building revealed a coherent whole of the XIXth century with punctual resumptions on the masonries. Thanks to the combination of archaeological and archival data, we were able to propose two major phases of development corresponding to changes in the vocation of the cells (change of furniture, painting). These phases could not have been detected/precised just through the study of the buildings. Also, this diagnostic included an important recording of all the prisoners’ graffiti visible on the doors and walls of the prison. These allowed us to date certain layers of painted plaster approximately and could, for some of them, be linked to the prison registers which specify why these people were incarcerated. [Translated with DeepL]


Pour citer cette vidéo

COUDERC, Clarisse. (2022). Le diagnostic du futur musée Le Panoptique – musée Rolin d’Autun : l’apport des archives dans la localisation des sondages et l’interprétation des vestiges [Vidéo]. Dans M. Bouiron, C. Carpentier, L. Faivre d’Arcier, S. Gaime, M. Goy & A. Pariente (dir.), Études documentaires et études d’archives en archéologie préventive : actes du 6e séminaire scientifique et technique de l’Inrap, 3-4 nov. 2022, Lyon. <https://sstinrap.hypotheses.org/15755>.


Auteur

Clarisse Couderc – Ville d’Autun – clarisse.couderc@autun.com



Citer ce billet
Carine Carpentier (2023, 20 janvier). Le diagnostic du futur musée Le Panoptique – musée Rolin d’Autun : l’apport des archives dans la localisation des sondages et l’interprétation des vestiges. Rencontres scientifiques et techniques de l'Inrap. Consulté le 27 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/uk16

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search