L’abbaye et le bourg Saint-Sulpice-lès-Bourges

Par Solveig Bourocher, Pascal Poulle, Mélanie Fondrillon et Xavier Rolland



Résumé

En 2004, Alexis Luberne (Inrap) dirigea le seul diagnostic pratiqué dans l’enclos de la puissante abbaye Saint-Sulpice, qui s’élevait hors des murs de Bourges (France, région Centre-Val de Loire, département du Cher), à la confluence de tous les cours d’eau berruyers, et dont la fondation remonterait au VIIe siècle. Le diagnostic fut accompagné d’une étude documentaire, menée par Pascal Poulle (Inrap), qui révéla l’importance des fonds de l’abbaye conservés aux archives départementales du Cher encore inexploités. Les résultats permirent de proposer l’hypothèse d’un déplacement des bâtiments de l’abbaye après la période carolingienne à mettre en relation avec la nature mouvante et marécageuse du site. Entre 2009 et 2010, Mélanie Fondrillon (service archéologique de BourgesPlus) entreprit la fouille préventive de la ZAC Avaricum, dans l’enceinte de la ville de Bourges, et mit au jour un moulin du XIIe siècle construit sur l’Yèvrette, rivière artificielle, qui poursuivait son cours au-delà des murs, jusque dans le bourg et l’abbaye Saint-Sulpice, avant qu’elle soit écourtée et reliée au fossé de la ville dans la seconde moitié du XVIe siècle. Elle confia en 2019 à Solveig Bourocher (Archives départementale et du patrimoine du Cher) une évaluation documentaire sur les fonds de l’abbaye et ses aménagements hydrauliques qui déboucha sur la création d’un groupe de travail sur les rivières au sein du bourg et de la justice de Saint-Sulpice-lès- Bourges entre la fin du XIIe et le début du XVIe siècle. L’objectif était de proposer une cartographie évolutive du bourg durant un large Bas Moyen Âge grâce au dépouillement des sources les plus anciennes (principalement des XVe et XVIe siècles), à l’étude des sources iconographiques et à l’entrée des informations topographiques dans une base de données relationnelles et géoréférencées : La Berruyère. Outre les vues, les plans et le cadastre napoléonien, ont été retenus un bornage de la justice de 1555, des visites des rivières de 1545 et 1548, des déclarations du temporel de l’abbaye de 1454 et 1547, les acenses des rivières et des moulins entre 1215 et 1571 et les terriers du bourg de Saint-Sulpice de 1528 et 1541-1543. La communication présentera les conclusions du groupe sur les tracés des rivières et des noues, sur la localisation et les déplacements des moulins et des ponts et sur l’évolution du parcellaire du bourg.

In 2004, Alexis Luberne (Inrap) directed the only diagnostic carried out in the enclosure of the powerful Saint-Sulpice abbey, which stood outside the walls of Bourges (France, Centre-Val de Loire region, Cher department), at the confluence of all the rivers of the Berry region, and whose foundation dates back to the 7th century. The diagnostic was accompanied by a documentary study, carried out by Pascal Poulle (Inrap), which revealed the importance of the abbey’s collections, kept in the Cher departmental archives, which had not yet been exploited. The results made it possible to propose the hypothesis that the abbey buildings were moved after the Carolingian period, in relation to the shifting and marshy nature of the site. Between 2009 and 2010, Mélanie Fondrillon (BourgesPlus archaeological service) undertook the preventive excavation of the ZAC Avaricum, within the walls of the city of Bourges, and uncovered a 12th century mill built on the Yèvrette, an artificial river, which continued its course beyond the walls, into the town and the abbey of Saint-Sulpice, before it was shortened and connected to the city moat in the second half of the 16th century. In 2019, it entrusted Solveig Bourocher (Cher Departmental and Heritage Archives) with a documentary assessment of the abbey’s holdings and its hydraulic installations, which led to the creation of a working group on the rivers within the town and the justice system of Saint-Sulpice-lès-Bourges between the end of the 12th and the beginning of the 16th centuries. The objective was to propose an evolutionary cartography of the town during a large part of the Late Middle Ages by examining the oldest sources (mainly from the 15th and 16th centuries), studying iconographic sources and entering topographical information into a relational and georeferenced database: La Berruyère. In addition to views, plans and the Napoleonic cadastre, a boundary of the justice system from 1555, river surveys from 1545 and 1548, declarations of the abbey’s temporal estate from 1454 and 1547, acenses of the rivers and mills between 1215 and 1571 and terriers of the town of Saint-Sulpice from 1528 and 1541-1543 have been retained. The paper will present the group’s conclusions on the routes of the rivers and ditches, on the location and movements of the mills and bridges and on the evolution of the burgh’s plot of land. [Translated with DeepL]


Pour citer cette vidéo

BOUROCHER, Solveig, FONDRILLON, Mélanie & ROLLAND, Xavier. (2022). L’abbaye et le bourg Saint-Sulpice-lès-Bourges [Vidéo]. Dans M. Bouiron, C. Carpentier, L. Faivre d’Arcier, S. Gaime, M. Goy & A. Pariente (dir.), Études documentaires et études d’archives en archéologie préventive : actes du 6e séminaire scientifique et technique de l’Inrap, 3-4 nov. 2022, Lyon. <https://sstinrap.hypotheses.org/15971>.


Auteurs

Solveig Bourocher – Service de la recherche et du patrimoine des archives départementales du Cher – solveig.bourocher@departement18.fr
Pascal Poulle – Inrap – pascal.poulle@inrap.fr
Mélanie Fondrillon – Service d’archéologie préventive de Bourges Plus – melanie.fondrillon@agglo-bourgesplus.fr
Xavier Rolland – Service d’archéologie préventive de Bourges Plus – xavier.rolland@agglo-bourgesplus.fr



Citer ce billet
Inrap (2023, 24 janvier). L’abbaye et le bourg Saint-Sulpice-lès-Bourges. Rencontres scientifiques et techniques de l'Inrap. Consulté le 20 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/uk18

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search