L’apport des archives à l’étude d’un château : le cas de Pouzauges

Par Teddy Béthus et Charles Viaut

L’étude d’une tour maîtresse médiévale à Pouzauges (Vendée), réalisée en 2017-2018 avant un projet de restauration, s’est appuyé sur une démarche parallèle d’archéologie du bâti et d’étude des sources écrites préconisée par le cahier des charges scientifiques. Les deux parties de l’étude, menées conjointement, ont abouti à des résultats complémentaires s’enrichissant mutuellement. L’étude archéologique du bâti a permis de distinguer deux phases principales de construction, caractérisées par des aménagements conséquents. La première a été datée du début du XIe siècle par l’étude architecturale et la datation radiocarbone de charbons préservés dans les mortiers. La seconde phase de construction, beaucoup plus tardive, est datée du milieu du XVe siècle par l’étude dendrochronologique de bois architecturaux et se caractérise par des aménagements domestiques de confort et le réaménagement des parties sommitales. L’étude d’archives a permis d’apporter des éléments de contexte historique importants à l’érection primitive de la tour, en la replaçant dans le réseau castral des vicomtes de Thouars, puissance régionale en expansion. La prise en compte d’archives inédites a également permis de prendre du recul par rapport à l’historiographie antérieure de la tour, qui faisait de Gilles de Rais le commanditaire de son réaménagement au XVe siècle ; il s’agirait plutôt d’un programme attribuable aux seigneurs de Vendôme, vidames de Chartres, grands bâtisseurs d’œuvres castrales dans l’ouest du royaume de France au XVe siècle. Archéologie du bâti et étude des sources écrites se répondent dans un dialogue enrichissant l’histoire du monument, donnant à voir l’intérêt de systématiser ces deux approches dans les études préalables de monuments historiques.

The contribution of archives to the study of a castle: the case of Pouzauges

The study of a medieval master tower in Pouzauges (Vendée), carried out in 2017-2018 prior to a restoration project, was based on a parallel approach of building archaeology and study of written sources recommended by the scientific specifications. The two parts of the study, carried out jointly, have led to complementary results that enrich each other. The archaeological study of the building has allowed us to distinguish two main construction phases, characterized by significant developments. The first phase was dated to the beginning of the 11th century by the architectural study and the radiocarbon dating of charcoals preserved in the mortars. The second phase of construction, much later, is dated to the middle of the 15th century by the dendrochronological study of architectural timbers and is characterized by domestic comfort improvements and the rearrangement of the summit parts. The study of archives has made it possible to provide important elements of historical context to the primitive erection of the tower, by placing it in the castral network of the Viscounts of Thouars, an expanding regional power. Taking into account unpublished archives has also allowed us to step back from the previous historiography of the tower, which made Gilles de Rais the person who commissioned its renovation in the 15th century; it would rather be a program attributable to the Lords of Vendôme, vidames of Chartres, great builders of castral works in the west of the kingdom of France in the 15th century. The archaeology of the building and the study of the written sources respond to each other in a dialogue that enriches the history of the monument, showing the interest of systematizing these two approaches in the preliminary studies of historical monuments.


Référence poster
BÉTHUS, Teddy & VIAUT, Charles. (2022). L’apport des archives à l’étude d’un château : le cas de Pouzauges [Poster]. Dans M. Bouiron, C. Carpentier, L. Faivre d’Arcier, S. Gaime, M. Goy & A. Pariente (dir.), Études documentaires et études d’archives en archéologie préventive : actes du 6e séminaire scientifique et technique de l’Inrap, 3-4 nov. 2022, Lyon. DOI : 10.34692/es11-vf91. <hal-04509306>.



Référence communication
BÉTHUS, Teddy & VIAUT, Charles. (2022). L’apport des archives à l’étude d’un château : le cas du château de Pouzauges (Vendée) [Communication]. Dans M. Bouiron, C. Carpentier, L. Faivre d’Arcier, S. Gaime, M. Goy & A. Pariente (dir.), Études documentaires et études d’archives en archéologie préventive : actes du 6e séminaire scientifique et technique de l’Inrap, 3-4 nov. 2022, Lyon. DOI : 10.34692/6mty-5397.


Auteurs

Teddy Béthus, Inrap, teddy.bethus@inrap.fr
Charles Viaut, Université de La Rochelle, charles.viaut@univ-poitiers.fr




Citer ce billet
Inrap (2023, 27 janvier). L’apport des archives à l’étude d’un château : le cas de Pouzauges. Rencontres scientifiques et techniques de l'Inrap. Consulté le 20 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/uk1r

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search