Exemple d’une approche archéologique et géoarchéologique intégrée : les gisements Paléolithique moyen des grottes de Cotencher et des Plaints (Neuchâtel, Suisse)

Session 4 : Dialogue interdisciplinaire : grottes et abris sous roche / Interdisciplinary dialogue: cave sites

Par François-Xavier Chauvière [intervenant] et Judit Deák


Résumé / Abstract
Grotte de Cotencher. Fouilles 2017 de la section Archéologie de l’OPAN. Archéologues et géoarchéologue en pleine réflexion devant la stratigraphie Str-5 / Cotencher cave. 2017 excavations by the NAFO Archaeology Section. Archaeologists and geoarchaeologists reflecting on the Str-5 stratigraphy. Crédit : M. Juillard, Laténium.

Le programme défini en 2012 par la direction de la section Archéologie de l’OPAN et qui consiste à ré-investir les Vallées et les Montagnes du Pays de Neuchâtel (Suisse) a offert l’occasion d’actualiser les connaissances scientifiques sur les deux gisements du canton à avoir livré des occupations humaines rapportables au Paléolithique moyen : les grottes de Cotencher (Rochefort) et des Plaints (Couvet). Explorés dès la fin du XIXe siècle puis fouillés de manière méthodique au cours du XXe siècle, ces deux sites ont fait, par le passé, l’objet d’études ayant permis de poser un cadre d’hypothèses interprétatives quant à l’histoire de leur remplissage sédimentaire. Pour ces cavités, le récent retour au terrain a eu pour objectif de questionner à nouveau frais la nature et les modalités de mise en place des différents dépôts ainsi que le degré d’homogénéité des assemblages archéologiques qu’ils contiennent, tout en établissant la chronologie absolue des deux séquences. Dans ces contextes si spécifiques où la variété et l’impact des processus et phénomènes naturels déterminent fortement la conservation (ou pas) des traces d’activité humaines – d’autant plus lorsque ces dernières sont très anciennes – il a été décidé de promouvoir l’approche géoarchéologique comme pratique structurante des opérations de fouilles et d’étude archéologiques. Intégrée dès la formulation des problématiques archéologiques (établissement d’un cadre chronologique et paléoenvironnemental pour chacune des séquences sédimentaires et archéologiques, définition des relations entre les vestiges des occupations humaines paléolithiques et les restes fauniques, etc.), elle guide le démontage contrôlé des sédiments avant même le premier coup de truelle, l’enregistrement des données de terrain ainsi que le choix des échantillons à prélever pour les analyses sédimentologiques, micromorphologiques, palynologiques et à des fins de datation (utilisation des méthodes de l’IRSL et de l’U/Th, notamment). Cette communication présentera en quoi la structure méthodologique qui préside aux investigations de terrain et aux études en laboratoire renouvellent nécessairement nos connaissances sur les archéoséquences de Cotencher et des Plaints.

Mots clés : géoarchéologie, Pléistocène moyen, Pléistocène supérieur, Holocène, Paléolithique moyen, fouilles archéologiques

Example of an integrated archaeological and geoarchaeological approach: the Middle Palaeolithic archaeosequences of Cotencher and Les Plaints caves (Neuchâtel, Switzerland)

The programme defined in 2012 by the management of NAFO’s Archaeology Section, which involves reinvestigating the Valleys and Mountains of the Neuchâtel region (Switzerland), has provided an opportunity to update scientific knowledge of the two sites in the canton that have yielded evidence of human occupation dating back to the Middle Palaeolithic: the Cotencher (Rochefort) and Les Plaints (Couvet) caves. Explored in the late nineteenth century and then methodically excavated in the twentieth century, these two sites have been the subject of studies in the past that have helped to establish a framework of interpretative hypotheses about the history of their sedimentary fill. The aim of the recent return to the field at these caves was to re-examine the nature and methods of deposition of the various deposits and the degree of homogeneity of the archaeological assemblages they contain, while at the same time establishing the absolute chronology of the two sequences. In these very specific contexts, where the variety and impact of natural processes and phenomena strongly determine the preservation (or otherwise) of traces of human activity – all the more so when the latter are very old – it was decided to promote the geoarchaeological approach as a structuring practice for archaeological excavation and study operations. Geoarchaeology is integrated into the formulation of archaeological issues (establishing a chronological and palaeoenvironmental framework for each of the sedimentary and archaeological sequences, defining the relationships between the remains of Palaeolithic human occupations and faunal remains, etc.). It guides the controlled dismantling of sediments even before the first trowel stroke, the recording of field data and the choice of samples to be taken for sedimentological, micromorphological and palynological analyses and for dating purposes (using IRSL and U/Th methods, in particular). This presentation will show how the methodological structure that governs the field investigations and laboratory studies necessarily renews our knowledge of the Cotencher and Les Plaints archaeosequences.

Keywords: geoarchaeology, Middle Pleistocene, Upper Pleistocene, Holocene, Middle Palaeolithic, archaeological digs


Pour citer cette communication

CHAUVIÈRE, François-Xavier & DEÁK, Judit. (2023). Exemple d’une approche archéologique et géoarchéologique intégrée : les gisements Paléolithique moyen des grottes de Cotencher et des Plaints (Neuchâtel, Suisse). Dans K. Fechner, J. Deák, C. Carpentier, O. Blin, Ph. Husi, M. Liard et J.-B. Rigot, Lire le sol en archéologie : pratiques de terrain et regards croisés / Reading the soil in archaeology: field practice and interdisciplinary perspectives, 29 nov. – 1er dec. 2023, Tours, Inrap / UMR 7324 CITERES-LAT. DOI : 10.34692/p7se-8q95.


Auteurs
  • François-Xavier Chauvière, Office du Patrimoine et de l’Archéologie Neuchâtel (OPAN), section Archéologie (Suisse), francois-xavier.chauviere@ne.ch
  • Judit Deák, Office du Patrimoine et de l’Archéologie Neuchâtel (OPAN), section Archéologie (Suisse), judit.deak@ne.ch



Citer ce billet
Inrap (2024, 18 janvier). Exemple d’une approche archéologique et géoarchéologique intégrée : les gisements Paléolithique moyen des grottes de Cotencher et des Plaints (Neuchâtel, Suisse). Rencontres scientifiques et techniques de l'Inrap. Consulté le 18 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vmbn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search