Appréhender les terres noires sur le terrain en contexte préventif : quelques exemples d’application à Bourges (France)

Session 5 : Horizons de surface noirs et terres noires / Black surface horizons and dark earths

Par Mélanie Fondrillon, Carole Vissac et Kai Fechner


Résumé / Abstract

Des fouilles récentes d’archéologie préventive, menées dans le centre historique de Bourges, ont permis la mise au jour ponctuelle de dépôts sombres et homogénéisés, attribués à diverses périodes, allant de la fin de La Tène Final au Bas Moyen Âge. L’identification de ces dépôts au faciès de « terres noires » a reposé sur plusieurs critères sédimentaires, mis en œuvre sur le terrain par les archéologues et les géoarchéologues. Lors des fouilles, ces niveaux ont été appréhendés en couplant une approche archéologique classique (fouille fine, enregistrement, stratigraphie) et une démarche géoarchéologique (description macroscopique fine et étude en séquences, tests chimiques, colorimétrie). La fouille de ces niveaux, associée à la collecte du mobilier archéologique et à un échantillonnage multiple (micromorphologie, géochimie, palynologie, microarchéologie, etc.), met en évidence la diversité des dépôts et des conditions de milieu associées à l’usage des activités et des espaces. Les perspectives méthodologiques concernent d’une part le développement d’une approche stratigraphique, géoarchéologique et spatiale des terres noires dès la phase de terrain, d’autre part, l’application de protocoles d’analyse des sols et de leurs constituants en routine, et enfin un échantillonnage et des études mobilières raisonnés et problématisés, avec une intégration des études spécialisées à l’ensemble de la chaîne opératoire archéologique.

Mots clés : Bourges, terres noires, géoarchéologie, faciès sédimentaires, méthodologie de terrain, traits pédologiques

Understanding black earth in the field in a preventive context: a few examples from Bourges (France)

Recent preventive archaeology excavations in the historic centre of Bourges have uncovered a number of dark, homogenised deposits dating from various periods, from the end of the La Tène Final to the Late Middle Ages. The identification of these “black earth” facies deposits was based on a number of sedimentary criteria, applied in the field by archaeologists and geoarchaeologists. During the excavations, these levels were apprehended by combining a traditional archaeological approach (fine excavation, recording, stratigraphy) and a geoarchaeological approach (fine macroscopic description and study in sequences, chemical tests, colourimetry). The excavation of these levels, combined with the collection of archaeological material and multiple sampling (micromorphology, geochemistry, palynology, microarchaeology, etc.), highlights the diversity of deposits and environmental conditions associated with the use of activities and spaces. The methodological prospects include the development of a stratigraphic, geoarchaeological and spatial approach to black earth from the field phase onwards, the application of routine protocols for analysing soils and their constituents, and finally reasoned and problematised sampling and securities studies, with the integration of specialised studies into the entire archaeological process.

Keywords: Bourges, black earth, geoarchaeology, sedimentary facies, field methodology, pedological features


Pour citer ce poster

FONDRILLON, Mélanie, VISSAC, Carole & FECHNER, Kai. (2023). Appréhender les terres noires sur le terrain en contexte préventif : quelques exemples d’application à Bourges (France) [poster]. Dans K. Fechner, J. Deák, C. Carpentier, O. Blin, Ph. Husi, M. Liard et J.-B. Rigot, Lire le sol en archéologie : pratiques de terrain et regards croisés / Reading the soil in archaeology: field practice and interdisciplinary perspectives, 29 nov. – 1er dec. 2023, Tours, Inrap / UMR 7324 CITERES-LAT. DOI : 10.34692/9hx9-0a21. <hal-04410020>.


Auteurs



Citer ce billet
Inrap (2024, 22 janvier). Appréhender les terres noires sur le terrain en contexte préventif : quelques exemples d’application à Bourges (France). Rencontres scientifiques et techniques de l'Inrap. Consulté le 18 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vn3t

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search