Lire le comblement pédosédimentaire des creusements. Apports de l’étude géoarchéologique des fosses néolithiques et protohistoriques du site du Clos de Roques à Saint-Maximin-la-Sainte-Baume (Var)

Session 6 : Repérer et comprendre les structures archéologiques : les fosses / Detecting and understanding archaeological structures : pits

Par Maëlys Cizeron [intervenante], Benoît Devillers, Mathieu Rué, Johanna Recchia-Quiniou et Alda Flambeaux (avec la collaboration de Maryannick Taras-Thomas)


Résumé / Abstract

En raison des processus érosifs, le comblement des creusements archéologiques constitue souvent la seule archive des horizons de surface du sol contemporain des espaces occupés. Le contenu archéologique, faunistique ou paléoenvironnemental de ces creusements est alors étudié en priorité. Le comblement sédimentaire, qui constitue bien souvent la majeure partie du volume des structures, est en revanche rarement considéré au-delà d’une simple description stratigraphique. Les unités du comblement ne font en effet l’objet d’une étude approfondie que dans de très rares cas, en intégrant par exemple une analyse des faciès pédosédimentaires aux échelles macro- et microscopiques. Les unités stratigraphiques et leur organisation spatiale au sein du volume considéré portent pourtant un fort potentiel informatif concernant l’utilisation des creusements, les pratiques humaines ou, à plus large échelle, la fonction du site. L’objet de cet exposé est de présenter une méthodologie adaptée à l’étude du comblement sédimentaire des fosses domestiques selon une approche croisée reposant sur des données stratigraphiques et micromorphologiques harmonisées, ainsi que des réflexions visant à optimiser les enregistrements de terrain. Cette méthode et les premiers résultats obtenus seront illustrés par l’exemple du quartier du Clos de Roques, localisé en bordure sud de la plaine de Saint-Maximin-la-Sainte-Baume, où de nombreuses fosses datées entre le Néolithique moyen et le premier âge du Fer ont été étudiées au cours d’une dizaine d’opérations préventives. L’étendue de ce site, et la découverte de plusieurs centaines de fosses creusées dans un substrat limoneux relativement homogène, offrent l’opportunité de mieux cerner les modalités et la dynamique du remplissage de ces structures fréquemment retrouvées.

Mots clés : fosse, comblement pédosédimentaire, géoarchéologie, micromorphologie, base de données, analyse spatiale

Reading the pedosedimentary infilling of pits Contributions of the geoarchaeological study of Neolithic and Protohistoric pits in the site of Clos de Roques at Saint-Maximin-la-Sainte-Baume (Var)

Due to erosive processes, the backfill of archaeological excavations often constitutes the only archive of the soil surface horizons contemporary with the areas occupied. The archaeological, faunal and palaeoenvironmental content of these excavations is therefore given priority. The sedimentary fill, which often makes up the majority of the volume of the structures, is rarely considered beyond a simple stratigraphic description. Only in very rare cases are the fill units studied in depth, including, for example, an analysis of soil and sedimentary facies at macro- and microscopic scales. However, the stratigraphic units and their spatial organisation within the volume under consideration provide a wealth of information about the use of the excavations, human practices and, on a broader scale, the function of the site. The aim of this presentation is to present a methodology adapted to the study of the sedimentary filling of domestic pits using a cross-referenced approach based on harmonised stratigraphic and micromorphological data, as well as ideas aimed at optimising field recordings. This method and the initial results obtained will be illustrated by the example of the Clos de Roques district, located on the southern edge of the Saint-Maximin-la-Sainte-Baume plain, where numerous pits dating from the Middle Neolithic to the Early Iron Age have been studied in the course of around ten preventive operations. The size of this site, and the discovery of several hundred pits dug into a relatively homogenous silty substratum, provide an opportunity to gain a better understanding of the methods and dynamics of filling these frequently-found structures.

Keywords: pit, soil-sediment filling, geoarchaeology, micromorphology, database, spatial analysis


Pour citer cette communication

CIZERON, Maëlys, DEVILLERS, Benoît, RUÉ, Mathieu, RECCHIA-QUINIOU, Johanna & FLAMBEAUX, Alda. (2023). Lire le comblement pédosédimentaire des creusements. Apports de l’étude géoarchéologique des fosses néolithiques et protohistoriques du site du Clos de Roques à Saint-Maximin-la-Sainte-Baume (Var). Dans K. Fechner, J. Deák, C. Carpentier, O. Blin, Ph. Husi, M. Liard et J.-B. Rigot, Lire le sol en archéologie : pratiques de terrain et regards croisés / Reading the soil in archaeology: field practice and interdisciplinary perspectives, 29 nov. – 1er dec. 2023, Tours, Inrap / UMR 7324 CITERES-LAT. DOI : 10.34692/c6aw-jb28.


Auteurs



Citer ce billet
Inrap (2024, 23 janvier). Lire le comblement pédosédimentaire des creusements. Apports de l’étude géoarchéologique des fosses néolithiques et protohistoriques du site du Clos de Roques à Saint-Maximin-la-Sainte-Baume (Var). Rencontres scientifiques et techniques de l'Inrap. Consulté le 20 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vng9

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search