Lecture et interprétation des fosses néolithiques en milieu limoneux non calcaire : des caractéristiques de terrain aux analyses

Session 6 : Repérer et comprendre les structures archéologiques : les fosses / Detecting and understanding archaeological structures : pits

Par Kai Fechner [intervenant], Dominique Bosquet, Heike Fock, Alexandre Chevalier, Aurelie Salavert, Françoise Bostyn, Clément Mendrives (avec la collaboration de Patrick Lemaire, Julia Wattez et Michel Kasprzyk)


Résumé / Abstract

Une collaboration entre archéologues et archéo-environnementalistes a permis de reconnaître des fosses de forme et de stratigraphie similaires dans des sites du Néolithique ancien de Belgique/Luxembourg/Nord-Est de la France, d’une part, et dans des sites du Néolithique moyen de Picardie et de Champagne, d’autre part. Toutes sont situées sur des limons argileux non calcaires bien drainés. La plupart des fosses datées du Néolithique ancien ont été interprétées comme des silos essentiellement sur base de leur morphologie (parois verticales et fond plat), mais certaines présentent des caractéristiques associées au fond qui pourraient renvoyer à d’autres fonctions. Les cas du Néolithique moyen sont tous des “Schlitzgruben”, mais avec une variabilité intéressante des traits pédologiques et contextes. L’étude archéopédologique détaillée et systématique de certaines couches présentes dans ces fosses a été réalisée sur le terrain. Elle a concerné en particulier des dépôts inférieurs particulièrement sombres à noirs, parfois d’autres caractéristiques du sol. Elle a été suivie d’analyses botaniques (anthracologie, carpologie et phytolithes) et sédimentaires (micro-morphologie, analyses physico-chimiques). La contribution se concentre sur deux fosses du Néolithique ancien de Belgique et deux fosses du Néolithique moyen II en France, particulièrement enrichissantes pour la compréhension des activités et des environnements. Elle présente, sur base d’un travail de terrain approfondi, les choix d’échantillonnage et d’analyses et les résultats obtenus en croisant ces données.

Mots clés : fosse, habitat, Néolithique, Belgique, Nord de la France, lœss, pédologie, archéobotanique, approche croisée

Reading and interpreting Neolithic pits in non-calcareous silty environments. From field characteristics to analyses

A collaboration between archaeologists and archaeo-environmentalists has led to the recognition of pits with similar shapes and stratigraphy in Early Neolithic sites of Belgium/Luxembourg/North-eastern France, on the one hand, and in Middle Neolithic sites in Picardy and Champagne, on the other. All are located on well-drained non-calcareous clayey silts. Most of the well-defined and well-dated pits on these Early Neolithic sites are interpreted as silos, but some have features on their bottom that could refer to other functions. The Middle Neolithic cases are all ‘Schlitzgruben’, with an interesting variability of soil features and contexts. The detailed and archaeopedological systematic study of certain layers in those pits was carried out in the field. It concerned particularly dark to black inferior deposits, sometimes other soil characteristics. It was followed by botanical (anthracology, carpology and phytoliths) and sedimentary analyses (micro-morphology, physico-chemical analyses). The contribution focuses on two Early Neolithic pits in Belgium and two pits of a Middle Neolithic II pits in France, that are particularly enriching in terms of understanding the activities and environments. It presents, on the basis of in-depth fieldwork, the choices of sampling and analysis and the results obtained by cross-referencing these data.

Keywords : pit, settlement, Neolithic, Belgium, Northern France, lœss, soil science, archaeobotany, multi-proxy


Pour citer cette communication

FECHNER, Kai, BOSQUET, Dominique, FOCK, Heike, CHEVALIER, Alexandre, SALAVERT, Aurelie, BOSTYN, Françoise, MENDRIVES, Clément et coll. (2023). Lecture et interprétation des fosses néolithiques en milieu limoneux non calcaire : des caractéristiques de terrain aux analyses. Dans K. Fechner, J. Deák, C. Carpentier, O. Blin, Ph. Husi, M. Liard et J.-B. Rigot, Lire le sol en archéologie : pratiques de terrain et regards croisés / Reading the soil in archaeology: field practice and interdisciplinary perspectives, 29 nov. – 1er dec. 2023, Tours, Inrap / UMR 7324 CITERES-LAT. DOI : 10.34692/jmp8-aw52.


Auteurs
Collaborateurs



Citer ce billet
Inrap (2024, 23 janvier). Lecture et interprétation des fosses néolithiques en milieu limoneux non calcaire : des caractéristiques de terrain aux analyses. Rencontres scientifiques et techniques de l'Inrap. Consulté le 26 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vnrl

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search