Utiliser un sixième sens pendant la fouille : la vision magnétique

Session 8 : Nouveaux instruments pour le travail de terrain et l’enregistrement / New instruments for field work and recording

Par François Lévêque [intervenant], Pablo Arias, Luc Laporte, Grégor Marchand, Mickaël Mestre, Martin Moucheron et Matar Ndiaye


Résumé / Abstract
Réalisation de levé de susceptibilité magnétique sur le site mésolithique de Port Neuf (Hoedic, France). Mise en évidence des séquences de dépôt et de pédogenèse, S3 : paléosol mésolithique, D2 à D0 dépôts dunaires, S2 à S0 : paléosols et sol actuel. Notez l’inversion de la dynamique du fer entre le paléosol S3 développé sur sédiments argilo-silteux, marqué par un enrichissement magnétique et les paléosols et sol actuel S2 à S0, marqué par un appauvrissement magnétique conséquent du lessivage du fer sur substrat sableux / Magnetic susceptibility survey on the Mesolithic site of Port Neuf (Hoedic, France). Highlighting of depositional and pedogenic sequences, S3: Mesolithic paleosol, D2 to D0 dune deposits, S2 to S0: paleosols and present soil. Note the inversion of iron dynamics between the S3 paleosol developed on clayey-silty sediments, marked by magnetic enhancement, and the S2 to S0 paleosols and present-day soil, marked by magnetic depletion as a result of iron leaching on sandy substrate. Crédits : Pablo Arias (photos), François Lévêque (courbe et composition).

Lors d’une fouille, le sol archéologique est divisé en unités sur la base de différences identifiables avec nos sens, principalement la vue et le toucher (couleur, texture, résistance mécanique…). L’emploi de capteurs à main, d’utilisation simple, apporte un sixième sens qui permet d’observer des variations de propriétés magnétiques des matériaux. Des différences très significatives peuvent ainsi être révélées alors que nos sens naturels ne détectent que des variations ténues, pouvant passer inaperçues ou être considérées comme négligeables. Ces différences de propriétés magnétiques peuvent être liées à des matériaux d’origines différentes ou des transformations minéralogiques impliquant des changements d’état du fer in situ. Ces transformations minéralogiques, décrites par E. Le Borgne dans les années 1950-60, sont le fruit de processus pédogénétiques ou de thermoaltération associés à l’utilisation du feu. Trois contextes d’utilisation de susceptibilité et de viscosité magnétique seront présentés : (1) Les limites du fossé de la montagne couronnée de Fortuna Kappiri (Régina, Guyane française), creusé dans un horizon ferralitique et comblé par ce même matériau ne sont détectables que par les variations de résistance de la truelle. Une cartographie magnétique de la coupe réalisée perpendiculairement à l’axe du fossé révèle des limites nettes et des séquences de dépôts non détectées. Les enrichissements magnétiques de ces séquences de dépôts sont des marqueurs d’utilisation du feu pour maintenir cet espace ouvert produisant de la magnétite par thermoaltération de la goetite. (2) La géométrie des structures en terre crue du bâti d’une « maison des morts » du site mégalithique de Thiekène Boussoura (Sénégal) est confirmée par les différences de signature magnétique des différentes unités identifiées. Le profil pédologique naturel montre un enrichissement magnétique en profondeur. Ainsi, les différences de signature des unités archéologiques traduisent une profondeur d’origine des matériaux différente ou un apport plus lointain. (3) La couverture dunaire du site mésolithique de Port-Neuf (Hoedic, Morbihan, France) présente des variations ténues de couleur avec des passées légèrement plus sombres. Le levé magnétique montre des appauvrissements magnétiques de ces niveaux sombres, tout comme l’horizon superficiel du sol actuel, démontrant l’alternance de séquences dunaire/ paléosol. Dans les niveaux mésolithiques caractérisés par des niveaux plus argileux sous les corps dunaires, un enrichissement magnétique localisé a été constaté sans que des indices probants de foyer ne soient détectés. Pour autant, cet enrichissement traduit la présence de matériaux thermoaltérés, correspondant soit à un fantôme magnétique (sole d’un foyer invisible à l’œil), soit à une zone de vidange d’un foyer.

Mots clés : pédogenèse, (thermo)altération, signature magnétique, séquence de dépôt

Using a sixth sense during a excavation: magnetic vision

During an excavation, the archaeological soil is divided into units on the basis of differences identifiable with our senses, mainly sight and touch (color, texture, mechanical resistance…). The use of hand sensors, which are easy to use, provides a sixth sense that allows us to observe variations in the magnetic properties of materials. Very significant differences can then be revealed whereas our natural senses detect only tenuous variations, which can pass unnoticed or be considered negligible. These differences in magnetic properties may be related to materials of different origins or to mineralogical transformations involving changes in the state of iron in situ. These mineralogical transformations, described by E. Le Borgne in the 1950s-60s, are the result of pedogenetic processes or thermoalteration associated with the use of fire. Three contexts of magnetic susceptibility and viscosity use will be presented: (1) The boundaries of the ditch of the Fortuna Kappiri crowned mountain (Regina, French Guiana), dug in a ferralitic horizon and filled by this same material, are detectable only by variations in trowel strength. Magnetic mapping of the section perpendicular to the ditch axis reveals clear boundaries and undetected depositional sequences. The magnetic enhancements of these depositional sequences are markers of fire use to maintain this open space producing magnetite by thermoalteration of the goetite. (2) The geometry of the unbaked earthen structures of a “house of the dead” at the megalithic site of Thiekène Boussoura (Senegal) is confirmed by the differences in magnetic signature of the different units identified. The natural soil profile shows a magnetic enhancement at depth. Thus, the differences in signature of the archaeological units reflect a different depth of origin of the materials or a more distant origin. (3) The dunes cover of the Mesolithic site of Port-Neuf (Hoedic, Morbihan, France) shows slight variations in color with slightly darker zones. The magnetic survey shows magnetic depletions of these darker levels, as well as the present soil surface horizon, demonstrating the alternance of dune/paleosol sequences. In the Mesolithic levels characterized by more clayey levels under the dune bodies, a localized magnetic enhancement was observed without any convincing evidence of a hearth. However, this magnetic enhancement indicates the presence of thermoaltered materials, corresponding either to a magnetic phantom (sole of a hearth invisible to the eye), or to an emptying zone of a hearth.

Keywords : pedogenesis, (thermo)alteration, magnetic signature, deposition sequence


Pour citer cette communication

LÉVÊQUE, François, ARIAS, Pablo, LAPORTE, Luc, MARCHAND, Grégor, MESTRE, Mickaël, MOUCHERON, Martin & NDIAYE, Matar. (2023). Utiliser un sixième sens pendant la fouille : la vision magnétique. Dans K. Fechner, J. Deák, C. Carpentier, O. Blin, Ph. Husi, M. Liard et J.-B. Rigot, Lire le sol en archéologie : pratiques de terrain et regards croisés / Reading the soil in archaeology: field practice and interdisciplinary perspectives, 29 nov. – 1er dec. 2023, Tours, Inrap / UMR 7324 CITERES-LAT. DOI : 10.34692/trek-w147.


Auteurs



Citer ce billet
Inrap (2024, 29 janvier). Utiliser un sixième sens pendant la fouille : la vision magnétique. Rencontres scientifiques et techniques de l'Inrap. Consulté le 20 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vov2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search