La guerre des moutons : taphonomie de tranchées militaires de la Guerre Civile espagnole en contexte de basse montagne

Session 7 : Repérer et comprendre les structures archéologiques : fossés, tells, tumuli, bâtiments et feu / Detecting and understanding archaeological structures : ditches, tells, barrows, houses and fire

Par Julien Blanco, Manex Arrastoa Mendizabal, Karlos Almorza Arrieta et Javier Buces Cabello


Résumé / Abstract

Suite aux combats d’août-septembre 1936 les tranchées militaires protégeant l’accès à la ville basque de San Sebastian ont connu différents sorts, entre colmatage plus ou moins immédiat et abandon en l’état. Ces différences de traitement ont conditionné la marque que ces structures défensives ont laissé dans le paysage, dans un territoire resté résolument rural et ou les souvenirs concrets de ce conflit ont progressivement disparu. Les opérations archéologiques réalisées depuis 2013 ont ainsi pour vocation de questionner cette mémoire et de récupérer une matérialité liée à cet épisode belliqueux. Elles sont aussi une opportunité de s’intéresser au devenir de ces tranchées, avec l’appui de nombreuses campagnes de photographies aériennes permettant un suivi régulier du secteur depuis 1945. Les sondages permettent alors d’approcher la vitesse de remplissage naturel après abandon avec des facteurs environnementaux spécifiques, ou encore de percevoir les effets de l’infiltration de sédiment selon différents types de remplissage, permettant dans certains cas la persistance d’une lecture au sol près de 80 ans après un colmatage précoce. L’archéologie contemporaine est alors l’occasion d’expérimenter l’impact de paramètres particuliers sur la taphonomie de structures en creux.

Mots-clés : Période contemporaine, taphonomie, colmatage, en creux, paysage

The sheep war: taphonomy of military trenches from the Spanish Civil War in a low mountain context

Following the fighting of August-September 1936, the military trenches protecting access to the Basque town of San Sebastian suffered different fates, ranging from being filled in more or less immediately to being abandoned as they stood. These differences in treatment have conditioned the mark that these defensive structures have left on the landscape, in an area that has remained resolutely rural and where the concrete memories of this conflict have gradually disappeared. The archaeological operations carried out since 2013 are designed to question this memory and recover the materiality linked to this bellicose episode. They are also an opportunity to look into the future of these trenches, with the support of numerous aerial photography campaigns enabling regular monitoring of the area since 1945. The test pits provide an insight into the rate at which the trenches fill up naturally after abandonment in the face of specific environmental factors, or the effects of sediment infiltration according to the different types of filling, in some cases enabling a reading to be made on the ground almost 80 years after early sealing. Contemporary archaeology provides an opportunity to experiment with the impact of specific parameters on the taphonomy of hollow structures.

Keywords : Late modern period, taphonomy, colmatage, en creux, landscape


Pour citer ce poster

BLANCO, Julien, ARRASTOA MENDIZABAL, Manex, ALMORZA ARRIETA, Karlos & BUCES CABELLO, Javier. (2023). La guerre des moutons : taphonomie de tranchées militaires de la Guerre Civile espagnole en contexte de basse montagne [poster]. Dans K. Fechner, J. Deák, C. Carpentier, O. Blin, Ph. Husi, M. Liard et J.-B. Rigot, Lire le sol en archéologie : pratiques de terrain et regards croisés / Reading the soil in archaeology: field practice and interdisciplinary perspectives, 29 nov. – 1er dec. 2023, Tours, Inrap / UMR 7324 CITERES-LAT. DOI : 10.34692/cm8p-1f29. <hal-04426524>.


Auteurs



Citer ce billet
Inrap (2024, 30 janvier). La guerre des moutons : taphonomie de tranchées militaires de la Guerre Civile espagnole en contexte de basse montagne. Rencontres scientifiques et techniques de l'Inrap. Consulté le 18 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vppv

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search