L’archéobiologie dans l’organisation de l’archéologie : où en sommes-nous ?

Par Vianney Forest, Grégory Bayle et Stéphane Frère. Avec la participation des membres de l’atelier “Minimum Méthodologique” du GDR 3644 BioArchéoDat.

Le sujet de ce 4e séminaire scientifique et technique de l’Inrap est une suite directe de la réflexion collective d’un groupe constitué d’archéobiologistes du GDR 3644 Bioarchéodat confrontés à des conditions d’exercice de l’archéobiologie de plus en plus difficiles dans le contexte de l’archéologie préventive nationale. En conséquence, il a paru nécessaire à ce groupe de rappeler et de préciser les « attendus » de leur démarche et les conséquences pratiques, en s’appuyant sur l’exemple d’une proposition constructive qu’a été la production de l’article sur « L’étude des ossements animaux en contexte d’archéologie préventive. Vers un minimum méthodologique commun » dans le domaine de l’archéozoologie (Frère & Bayle, 2017).




Bibliographie

FRÈRE (Stéphane), BAYLE (Grégory) & FOREST (Vianney). (2017). L’étude des ossements animaux en contexte d’archéologie préventive. Vers un minimum méthodologique commun. Les nouvelles de l’archéologie, 148. <https://doi.org/10.4000/nda.3694>.


Pour citer cet article

FOREST, Vianney, BAYLE, Grégory & FRÈRE, Stéphane. (2021). L’archéobiologie dans l’organisation de l’archéologie : où en sommes-nous ? Dans C. Carpentier, R.-M. Arbogast & P. Kuchler (dir.), Bioarchéologie : minimums méthodologiques, référentiels communs et nouvelles approches : actes du 4e séminaire scientifique et technique de l’Inrap, 28-29 nov. 2019, Sélestat. <http://sstinrap.hypotheses.org/4914>.


Auteurs

Vianney Forest – Docteur vétérinaire biologiste, archéozoologue – Inrap – UMR 5608 TRACES – vianney.forest@inrap.fr
Grégory Bayle – Archéozoologue – Inrap – UMR 7324 CITERES – gregory.bayle@inrap.fr
Stéphane Frère – Archéozoologue – Inrap – UMR 7209 AASPE – stephane.frere@inrap.fr


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search