Du projet d’inventaire de la faune et de la flore française vers un portail bioarchéologique ouvert global

Par Isabelle Baly, Sarra Ferjani et Cécile Callou

Depuis sa création en 1993, la base de données nationale aujourd’hui nommée « Inventaires archéozoologiques et archéobotaniques de France » (I2AF) a connu de nombreuses évolutions au gré des projets et programmes de recherches. D’abord Atlas diachroniques des mammifères de France, puis Inventaire des données archéozoologiques holocènes de la moitié nord de la France métropolitaine, la base contient aujourd’hui les données archéozoologiques et archéobotaniques françaises, de Métropole et d’Outre-Mer, pour une période pouvant débuter au Paléolithique supérieur. Dans la perspective de mieux répondre aux exigences du plan national pour la science ouverte, un travail de refonte a été entrepris. Ce travail s’attache à la fois à la technologie de la base (d’un format propriétaire vers un format open source), à l’amélioration de l’ergonomie de l’interface, avec pour objectif de faciliter la consultation et l’intégration de nouvelles données, aussi bien qu’à un élargissement possible de la couverture géographique et chronologique.

Since its creation in 1993, the national database, now called “Inventaires archéozoologiques et archéobotaniques de France” (I2AF), has undergone many changes as research projects and programmes have progressed. First a diachronic atlas of mammals in France, then an inventory of Holocene archaeozoological data from the northern half of mainland France, the database now contains archaeozoological and archaeobotanical data from France, mainland France and overseas, for a period that may have begun in the Upper Palaeolithic. With a view to better meeting the requirements of the national plan for open science, an overhaul has been undertaken. This work focuses both on the technology of the database (from a proprietary format to an open source format), on improving the ergonomics of the interface, with the aim of facilitating the consultation and integration of new data, as well as on a possible broadening of the geographical and chronological coverage.




Pour citer cette vidéo

BALY, Isabelle, FERJANI, Sarra & CALLOU, Cécile. (2019). Du projet d’inventaire de la faune et de la flore française vers un portail bioarchéologique global [Vidéo]. Dans C. Carpentier, R.-M. Arbogast & Ph. Kuchler (dir.), Bioarchéologie : minimums méthodologiques, référentiels communs et nouvelles approches : actes du 4e séminaire scientifique et technique de l’Inrap, 28-29 nov. 2019, Sélestat. <https://sstinrap.hypotheses.org/5097>.


Auteurs

Isabelle Baly – CNRS, MNHN – UMR AASPE – UMS BBEES – isabelle.baly@mnhn.fr
Sarra Ferjani – CNRS, MNHN – UMS BBEES – sarra.ferjani@mnhn.fr
Cécile Callou – CNRS, MNHN – UMR AASPE – UMS BBEES – callou@mnhn.fr


Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search