Relevé d’art pariétal et 3D : l’occasion d’une remise en question des pratiques scientifiques

Geneviève Pinçon – Centre National de Préhistoire (CNP) – UMR 5608 TRACES – genevieve.pincon@culture.gouv.fr / Oscar Fuentes – Centre National de Préhistoire (CNP) – UMR 7041 ArScAn – oscar.fuentes@culture.gouv.fr

L’étude de l’art des grottes ornées s’appuie, depuis plus d’un siècle, sur un relevé analytique des parois qui participe à la perception de la pensée des sociétés préhistoriques. L’analyse des pratiques met en évidence deux cadres de référence parallèles qui tendent cependant aujourd’hui à converger.


Comme ce fut le cas en son temps pour la photographie, l’usage des ressources numériques 3D influe de façon significative sur les pratiques des chercheurs. Une analyse synthétique de ces pratiques exercées par les préhistoriens spécialistes des expressions graphiques paléolithiques a récemment été réalisée par le Centre National de Préhistoire (CNP), à l’échelle nationale.

Pour citer cette vidéo :
PINÇON, Geneviève & FUENTES, Oscar. (2018). Relevé d’art pariétal et 3D : l’occasion d’une remise en question des pratiques scientifiques. Dans S. Eusèbe, T. Nicolas, V. Gouranton, R. Gaugne (dir.), Archéologie : imagerie numérique et 3D : actes du 3e séminaire scientifique et technique de l’Inrap, 26-27 juin 2018, Rennes. Disponible en ligne sur <https://sstinrap.hypotheses.org/777>.



Citer ce billet
Inrap (2019, 14 février). Relevé d’art pariétal et 3D : l’occasion d’une remise en question des pratiques scientifiques. Rencontres scientifiques et techniques de l'Inrap. Consulté le 16 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ujvw

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search