Images 2D et 3D pour appréhender les sites immergés : quelles techniques, quelles méthodes ?

Philippe Pelgas – Direction scientifique et technique de l’Inrap – UMR 5060 IRAMAT – philippe.pelgas@inrap.fr

La recherche systématique de sites archéologiques immergés a recours à des méthodes non intrusives nécessitant de percer la colonne d’eau pour découvrir la nature des fonds, les cartographier et déceler les artefacts enfouis dans les sédiments. Si certaines des techniques mobilisées sont nées il y a une quarantaine d’années, elles ont considérablement évoluées au cours de la dernière décennie et leur intégration aux processus de la recherche archéologique est assez récente.


En 1943, l’arrivée du scaphandre autonome permet d’atteindre des gisements archéologiques plus facilement qu’avec « les pieds-lourds ». Ces découvertes sont fortuites ou intentionnelles (récupération, randonnée, pillage) ou bénéficient d’autorisations légales dans le cadre de l’archéologie subaquatique et sous-marine.

Au fur et à mesure de la compréhension de la propriété de la matière, et en recourant à des chaînes de traitements informatiques bénéficiant d’algorithmes propres, l’analyse des données brutes produites par les techniques récentes conduit à la constitution d’images de synthèse répondant à des normes établies. Pour décrypter ces représentations abstraites d’un réel autrement invisible, l’œil humain a besoin d’un temps d’adaptation et d’apprentissage.

Pour citer cette vidéo :
PELGAS, Philippe. (2018). Images 2D et 3D pour appréhender les sites immergés : quelles techniques, quelles méthodes ? Dans S. Eusèbe, T. Nicolas, V. Gouranton, R. Gaugne (dir.), Archéologie : imagerie numérique et 3D : actes du 3e séminaire scientifique et technique de l’Inrap, 26-27 juin 2018, Rennes. Disponible en ligne sur <https://sstinrap.hypotheses.org/838>.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search