L’apport de la photogrammétrie à l’étude des collections lapidaires médiévales. Les exemples du couvent du Bondon à Vannes et de la chapelle de Suscinio à Sarzeau (Morbihan)

Yann Dufay-Garel – Centre d’Études et de Recherches Archéologiques du Morbihan (CÉRAM) – yann.dufaygarel@gmail.com / Clément Le Guédard – Centre d’Études et de Recherches Archéologiques du Morbihan (CÉRAM) – leguedardc@live.fr

Le recours à la photogrammétrie se révèle particulièrement utile dans le traitement du lapidaire, souvent délaissé car difficilement manipulable. Pour le couvent du Bondon à Vannes et la chapelle de Suscinio à Sarzeau (Morbihan), elle a permis l’établissement rapide de catalogues détaillés des blocs d’architecture, accompagnés de propositions de restitution. Cette approche permet, à terme, l’établissement de référentiels (matériaux, forme) et la valorisation des collections.

Pour citer ce poster :
DUFAY-GAREL, Yann & LE GU
ÉDARD, Clément. (2018). L’apport de la photogrammétrie à l’étude des collections lapidaires médiévales. Les exemples du couvent du Bondon à Vannes et de la chapelle de Suscinio à Sarzeau (Morbihan). Dans S. Eusèbe, T. Nicolas, V. Gouranton, R. Gaugne (dir.), Archéologie : imagerie numérique et 3D : actes du 3e séminaire scientifique et technique de l’Inrap, 26-27 juin 2018, Rennes. Disponible en ligne sur <http://sstinrap.hypotheses.org/90>.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search