Catégorie : Antiquité

0

Approches renouvelées et nouvelles techniques pour une optimisation des études bioarchéologiques en contexte funéraire : exemples alsaciens du Haut-Empire au premier Moyen Âge

Cette communication traite de l’optimisation des études bioarchéologiques en contexte funéraire. Après avoir présenté les avancées de notre réflexion en matière de méthodologie, nous présenterons l’adoption de nouvelles approches permettant un gain opérationnel et scientifique et contribuant à la compréhension des gestes funéraires, tel que recommandé par le CNRA.

0

Tarquimpol (Grand Est, Moselle) : méthode de diagnostic appliquée à un site historique peu fouillé

En septembre 2011, la Conservation départementale d’archéologie de Moselle a été sollicitée par la mairie de Tarquimpol avant l’aménagement d’un système d’assainissement. Situé à une soixantaine de kilomètres au sud-est de Metz, Tarquimpol est un des sites majeurs de l’archéologie mosellane. Durant l’Antiquité, il se situe à un carrefour routier de l’axe Metz-Strasbourg. Il est représenté sur la Table de Peutinger (Decempagi) et il est également mentionné dans l’Itinéraire d’Antonin et dans les textes d’Ammien Marcellin et de Paul Diacre.

Pour le Projet Collectif de Recherche « Espace rural et occupation du sol de la région nîmoise, de la Préhistoire à l’époque moderne » 0

Pour le Projet Collectif de Recherche « Espace rural et occupation du sol de la région nîmoise, de la Préhistoire à l’époque moderne »

Jean-Yves Breuil – Inrap, UMR 5140 ASM – Archéologie des Sociétés Méditerranéennes – jean-yves.breuil@inrap.frPierre Séjalon – Inrap, UMR 5140 ASM – Archéologie des Sociétés Méditerranéennes – pierre.sejalon@inrap.fr À Nîmes (Gard), sur un territoire d’étude...

0

Nouvelles technologies numériques, nouveau regard porté sur les crémations

Les technologies d’imagerie médicale sont régulièrement testées par les archéo-anthropologues en charge de fouiller des structures liées à la crémation. Cet intérêt découle probablement d’un changement de perception des dépôts cinéraires (urne, amas d’os ou de résidus de combustion …), engagé dans les années 80, bien avant la démocratisation de l’imagerie médicale.

0

25 ans de diagnostics archéologiques dans la ville antique de Carhaix

Carhaix est une petite ville du centre Finistère qui compte 7 500 habitants. Bien que son rôle administratif soit aujourd’hui secondaire (simple chef-lieu de canton), ce dernier était en revanche bien plus significatif à l’époque romaine. En effet, les archéologues s’accordent pour y reconnaître le chef-lieu de la cité des Osismes qui occupait alors la pointe de la péninsule armoricaine, à l’extrémité occidentale de la province de Lyonnaise. Il s’agit de mesurer l’évolution des connaissances accumulées depuis 25 ans et d’évaluer l’apport des données issues des diagnostics dans la réalisation d’une synthèse sur la cité antique.

0

Le diagnostic comme outil de connaissance d’une agglomération antique : l’exemple de Saint-Chéron (Essonne)

Saint-Chéron est une commune rurale de l’Essonne. Durant le XIXe siècle, des vestiges gallo-romains sont fortuitement mis au jour lors de travaux réalisés aux abords du hameau de Saint-Évroult. Il s’agit de bâtiments maçonnés parfois munis de caves, d’un hypocauste, d’un bassin de redistribution associé à de petits aqueducs mais aussi de quelques puits ou de fours domestiques. En 2008, un diagnostic archéologique préventif confirme l’existence d’une agglomération secondaire gallo-romaine.

0

Un espace urbain singulier : les abords de la cathédrale du Mans. Enjeux et méthodes

Cette présentation fait le bilan des multiples méthodes employées (photogrammétrie, lasergrammétrie, maquette numérique, anastylose…) pour garantir un enregistrement stratigraphique dans « les règles de l’art » et appréhender au mieux les questions volumétriques et les « emboîtements » stratigraphiques singuliers, présents dans un contexte fortement stratifié et monumental.

0

Villa de Diomède, Pompéi : des archives anciennes aux restitutions 3D

La Villa de Diomède est un des premiers bâtiments découverts sur le site de Pompéi (1771-1775) et un des plus représentés et décrits par les voyageurs du Grand Tour, au cours du XIXe siècle. Engagé en 2012, un programme pluridisciplinaire a eu pour objectif de modéliser la fabrique de cette grande villa.

0

Le centre d’interprétation virtuel de Carhaix : des vestiges archéologiques à la réalité augmentée

La fouille de la réserve archéologique de Carhaix (2000 à 2007) a permis de mettre au jour les restes d’un quartier résidentiel et commercial de Vorgium, ancien chef-lieu de la cité des Osismes. La restitution au sol des différents espaces était la seule option envisageable pour permettre de visualiser l’organisation du quartier et des deux domus identifiées. Il était cependant possible d’approfondir le travail de restitutions 3D entrepris dans le cadre des analyses architecturales de la fouille.