Catégorie : Néolithique

0

La photogrammétrie au service de l’étude d’un dolmen à couloir au Manémeur à Quiberon (56)

La modélisation 3D est encore peu utilisée dans le cadre des fouilles préventives en milieu rural, plus particulièrement pour les périodes anciennes. La structuration des sites préhistoriques se prête, à priori, assez mal à l’intégration de ces technologies dans les processus d’enregistrement ou d’études (absence d’élévation, structuration lâche ou extensive des sites). Le site funéraire néolithique du Manémeur (Quiberon) est un parfait contre-exemple de cet à priori…

0

Aux dimensions de l’image dans l’étude des représentations gravées néolithiques

En voulant témoigner des gravures qu’ils apercevaient sur les rochers, les stèles et les parois des tombeaux néolithiques de l’Europe occidentale, les premiers archéologues en recherche d’une représentation tentent de restituer la morphologie des supports par le jeu de la lumière sur le relief de la pierre. Mais par une volonté compréhensible de clarifier les tracés en éliminant le détail naturel, la troisième dimension va progressivement se perdre jusqu’à atteindre, dans la seconde moitié du XXe siècle, la stricte figuration d’un objet plan, gravure autonome, signe décontextualisé.

0

Céramiques imprimées de Méditerranée occidentale : apports de la micro-tomographie à la restitution des traditions techniques

L’introduction des modes de vie agricoles en Méditerranée occidentale est caractérisée archéologiquement par le complexe Impresso-cardial, dont les gisements sont mis au jour de la Dalmatie à la Péninsule ibérique. L’étude d’assemblages céramiques associés à la phase d’expansion initiale de ce complexe (phase Impressa), menée dans le cadre de l’ANR CIMO , a permis de reconstruire les gestes techniques opérés par les agro-pasteurs lors de la production de leurs poteries et suggère l’existence de deux communautés de pratique en contexte Impressa.