Le passé du continent au présent 30e anniversaire de la Convention de La Valette (Malte) pour la protection du patrimoine archéologique en Europe

Colloque qui s’est déroulé les 26 et 27 juin 2023, à Paris, dans l’auditorium Jacqueline Lichtenstein de l’INHA. Comité d’organisation : Marc Bouiron (Inrap), Christian Cribellier (Ministère de la Culture), Ricardo González Villaescusa (Chaire Jean Monnet Ciuitates et Urbes Europæ), Amala Marx (Inrap). Partenaires : Chaire Jean-Monnet (Université de Paris-Nanterre), UMR 7041 ArScAn, Institut national de recherches archéologiques préventives, Ministère de la Culture, Colegio de España en París, European Association of Archaeologists.

Le 30e anniversaire de l’adoption à Malte (le 16 janvier 1992) de la Convention de La Valette du Conseil de l’Europe pour la protection du patrimoine archéologique (révisée) nous incite à entreprendre un bilan des conséquences et des perspectives de ce texte fondamental. Ratifié par 46 états, l’impact de cette convention a été sans précédent tant au niveau scientifique que patrimonial. En restructurant en profondeur les dimensions disciplinaires, juridiques et administratives de l’archéologie, la Convention de la Valette a permis d’acquérir des connaissances nouvelles sur le passé archéologique et historique du continent, et a rendu ce passé archéologique plus accessible aux citoyens européens. Par ailleurs, elle a incité au développement d’une archéologie préventive dans certains pays qui en étaient encore dépourvus.

Alors que le monde sort d’une crise sanitaire, que les conflits refont surface et que la crise environnementale demeure menaçante, il nous a semblé opportun de faire le point sur les succès obtenus et les enjeux futurs. Ainsi, il s’agit ici de présenter les résultats et des bilans (comprenant bien sûr les aspects à améliorer et à renforcer) des pratiques archéologiques et patrimoniales, ainsi que de l’évolution tout au long des trois dernières décennies du cadre normatif inspiré de la Convention. Cet état des lieux a pour objectif de construire une synthèse sur les répercussions de l’adoption de la convention sur les thématiques abordées autour de la problématique centrale de la chaire Jean Monnet CivEUr : l’histoire, la protection et le projet urbain de la ville européenne. Dans un souci prospectif, ce colloque doit également souligner les enjeux politiques, économiques et identitaires et les nouvelles perspectives que soulèvent la Convention en rapport aux publics, aux élus, aux administrations étatiques ou régionales.

The Past of the Continent in the Present : 30 Years of the La Valletta (Malta) Convention for the Protection of the Archaeological Heritage in Europe

The 30th anniversary of the adoption in Malta (16 January 1992) of the Council of Europe’s Valletta Convention on the Protection of the Archaeological Heritage (revised) prompts us today to take stock of the consequences and prospects of this fundamental text. Ratified by 46 states, the impact of this convention has been unprecedented at both scientific and heritage levels. By profoundly restructuring the disciplinary, legal and administrative framework of archaeology, the Valletta Convention has made it possible to acquire new knowledge about the continent’s archaeological and historical past, and it has also made this archaeological past more accessible and relevant to today’s citizens of Europe.

At a time when the world is emerging from a major pandemic, when conflicts are resurfacing and when the environmental crisis is accelerating, there is scope to take stock of the successes achieved by the Valletta Convention and of the challenges ahead. We therefore invite speakers to present at this colloquium their results and assessments on matters of archaeological and heritage management (including, of course, the aspects that need to be improved and strengthened), and to address the legal and operational benefits inspired by the Convention over the last three decades. This overview will make it possible to propose a synthesis on the impacts of the Convention on the themes addressed by the Jean Monnet CivEUr Chair Ciuitates & Urbes Europæ (cities and towns of Europe): “History, protection and the European urban project”. With a view to the future, the colloquium will also highlight the political, economic and identity-related stakes raised by the Convention in relation to the public, to elected officials, and to state or regional administrations. Both public and official representatives will be invited to contribute to our debates and to enrich our conclusions.


Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search