Lire le sol en archéologie : pratiques de terrain et regards croisés

Colloque international à l’initiative de Kai Fechner qui s’est déroulé du 29 novembre au 1er décembre 2023, à Tours, dans l’auditorium de la salle Thélème (Université de Tours). Comité d’organisation : Kai Fechner (Inrap, UMR 7041 ARSCAN), Judit Deák (Office du patrimoine et de l’archéologie Neuchâtel, bureau d’étude 4terres), Carine Carpentier (Inrap), Olivier Blin (Inrap), Philippe Husi (Université de Tours, UMR CITERES-LAT), Morgane Liard (Inrap, UMR 6042 GEOLAB), Jean-Baptiste Rigot (Université de Tours, UMR CITERES-LAT). Comité scientifique : Diego Angelucci (Università di Trento), Judit Deák (Office du patrimoine et de l’archéologie Neuchâtel, bureau d’étude 4terres), Bruno Desachy (Université de Paris 1, UMR 7041 ArScAn ), Stefaan Dondeyne (Universiteit Gent), Kai Fechner (Inrap, UMR 7041 ArScAn, UMR 7362 LIVE), Mélanie Fondrillon (Bourges Plus, UMR 7324 CITERES), Anne Gebhardt (Inrap, UMR 7360 LIEC), Roger Langohr (Universiteit Gent), Amélie Laurent (Département du Loiret, UMR 7324 CITERES), Jari Hinsch Mikkelsen (Raakvlak), Morgane Liard (Inrap, UMR 6042 GEOLAB), Cristiano Nicosia (Università di Padova), Marina Pagli (Drac-SRA Hauts-de-France, UMR 7041 ArScAn), Jean-Baptiste Rigot (Université de Tours, UMR CITERES-LAT), Dominique Sordoillet (Inrap, UMR 6249 Chrono-environnement), Bart Vanmontfort (KU Leuven). Partenaires : Institut national de recherches archéologiques préventives, UMR 7324 CNRS CITERES, Office du patrimoine et de l’archéologie Neuchâtel. Soutien : Colloque qui a bénéficié du soutien du service régional d’archéologie de la DRAC Centre-Val de Loire et d’une aide de l’État gérée par l’Agence Nationale de la Recherche au titre du programme d’Investissements d’Avenir portant la référence ANR-18-EURE-0001.

Ce colloque vise à promouvoir la lecture interdisciplinaire du sol en archéologie sur le terrain, en s’appuyant en particulier sur l’apport des sciences de la Terre. Il s’agit de faire le lien entre les choix effectués sur le terrain et les étapes qui en résultent (analyses, interprétations…), de favoriser la constitution de référentiels, de guides de bonnes pratiques et de sensibiliser à la reconnaissance des traits pédo-sédimentaires. Le cadre thématique du colloque n’implique pas de limite chronologique ou géographique. Toute approche sur des contextes archéologiques peut être retenue dès lors qu’il s’agit de mettre en commun la compréhension du passé, l’étude des occupations, des activités humaines, de l’environnement et des horizons naturels ou anthropisés, dans le dialogue nécessaire entre archéologie et sciences environnementales. Quelles perspectives peuvent offrir l’analyse et l’interprétation des structures et des couches lorsqu’elles sont prises en compte dès les premières observations de terrain ? Comment faciliter cette démarche, rendre cette approche plus efficiente et fluide entre les différents acteurs ? Afin d’optimiser l’étude des sites tout en améliorant leur compréhension, il faut également entamer une réflexion sur l’utilité de protocoles adaptés et d’outils d’aide à la décision qui peuvent varier de l’échelle intra site à l’échelle territoriale. Tous les acteurs impliqués sur le terrain sont donc concernés par les échanges attendus lors de cette rencontre.

Reading the soil in archaeology: field practice and interdisciplinary perspectives

The symposium aims to promote the interdisciplinary reading of the soil component in field archaeology, relying in particular on the contribution of earth sciences in general. This should result in a better organisation of the various research topics such as field recording, sampling, analysis, data correlation and interpretation. The construction of reference systems, good practice guides and awareness of the recognition of pedo-sedimentary features during archaeological fieldwork appear to be essential today. This call is open for any approach on archaeological contexts as long as it concerns the dialogue between archaeology and environmental sciences in the frame of human occupations and activities as revealed by natural or man-influenced soil horizons and layers. The symposium is organised thematically and does not impose any chronological or geographical limitations to the papers. What can be gained for analysis and interpretation of archaeological structures and layers when the first field observations take into account the soil characteristics? How can such approaches, that needs the collaboration of different actors, be facilitated and enhanced?

Site du colloque : https://archeosol2023.sciencesconf.org/


Ouverture du colloque / Welcome, introduction and keynote lectures

Allocutions d’ouverture – Par Richard Cottiaux, Emmanuelle Huver, Philippe Husi, Christian Verjux, Judit Deák et Kai Fechner.

1 – Mise en valeur de la géoarchéologie et de ses potentialités / Highlighting geoarchaeology and its potentials

Sols et sédiments archéologiques dans les recherches à long terme sur les sites archéologiques. La fouille de Terramara Santa Rosa di Poviglio (Italie du Nord) – Par Mauro Cremaschi, Andrea Zerboni, Michele Degli Esposti, Federico Borgi, Stefano Costanzo et Luca Forti.

Comment construisons-nous les outils pour une histoire des sols et du paysage normand ? – Par Philippe Fajon, Caroline Riche, Bruno Aubry et Sylvain Mazet.

2 – Documentation de terrain : terminologie et protocoles / Field recording: terminology and protocols

Soil science in archaeological (field) research in Flanders: introducing a new descriptive field handbook for soil description and classification. Present framework and future challenges – Par Jari Hinsch Mikkelsen, Carole Ampe, Nathalie Cools, Yannick Devos, Stefaan Dondeyne, Katrien Oorts, Marnix Pieters et Roger Langohr.

Du terrain au laboratoire, proposition d’un protocole d’analyse des remblais en milieu urbain : le cas du ruau Sainte Anne (Tours) – Par Jean-Baptiste Rigot, Isabelle Gay-Ovejero, Florent Hinschberger, Nicolas Paillet et Émilien Bruand.

3 – Dialogue interdisciplinaire : sites de plein air / Interdisciplinary dialogue: open-air sites

Apports de l’approche multi-proxies à l’identification des sols agraires en milieu semi-aride – Par Hatem Djerbi, Sophie Costa, Aline Garnier, Pauline Garberi, Vladimir Dabrowski, Linda Herveux, Gourguen Davtian, Julien Charbonnier, Alain Carré et Louise Purdue.

Les Limons des plateaux à Tours. Méthodologie pour l’évaluation du potentiel archéologique du Paléolithique moyen – Par Philippe Gardère, Céline Coussot, Morgane Liard, Mahaut Digan et Fiona Kildea.

4 – Dialogue interdisciplinaire : grottes et abris sous roche / Interdisciplinary dialogue: cave sites

Archaeological deposits from caves and rock shelters of the temperate region – Par Diego E. Angelucci, Jacopo Armellini, Eusebio Jesús Medina-Luque et Maurizio Zambaldi.

5 – Horizons de surface noirs et terres noires / Black surface horizons and dark earths

Appréhender les fumières et leurs couches noires : un travail de terrain et de discussions pluridisciplinaires – Par Morgane Liard, Sandrine Bartholomé, Jérôme Besson, Céline Coussot, Fabrice Couvin, Laure Fabien, Laurent Fournier, Jean-Philippe Gay, Aurélien Hamel, Geoffrey Leblé, Mathilde Noël, Gregory Poitevin, Émilie Roux-Capron, Pascal Verdin, Franck Verneau et Carole Vissac.

6 – Repérer et comprendre les structures archéologiques : les fosses / Detecting and understanding archaeological structures : pits

Lecture et interprétation des fosses néolithiques en milieu limoneux non calcaire : des caractéristiques de terrain aux analyses – Par Kai Fechner, Dominique Bosquet, Heike Fock, Alexandre Chevalier, Aurelie Salavert, Françoise Bostyn, Clément Mendrives (avec la collaboration de Patrick Lemaire, Julia Wattez et Michel Kasprzyk).

7 – Repérer et comprendre les structures archéologiques : fossés, tells, tumuli, bâtiments et feu / Detecting and understanding archaeological structures : ditches, tells, barrows, houses and fire

Don’t ditch the ditches! Moats and ditches as geoarchaeological and archaeobotanical archives in northern Italian Bronze and Early Iron Ages – Par Cristiano Nicosia, Paolo Bellintani, Andrea Cardarelli, Michele Cupitò, Silvia D’Aquino, Marta Dal Corso, Wieke De Neef, Giorgio Piazzalunga, Federico Polisca, Paola Salzani, Vincenzo Tiné et Elena Zaffaina.

A section through a longbarrow at Ottenburg (B) – Par Bart Vanmontfort, Karen Vancampenhout et Stefaan Dondeyne.

L’apport de la géoarchéologie dans l’étude des mottes castrales en Flandre, l’exemple du Singelberg – Par Frédéric Cruz, Luc Allemeersch, Philippe De Smedt, Davy Herremans, Pieter Laloo, Joachim Rozek, Annelies Storme, Jeroen Verhegge et Ruben Vergauwe.

La rubéfaction. Lire les structures de combustion en contexte d’habitat : acquis et perspectives – Par Gaëlle Bruley-Chabot, Kai Fechner et Nicolas Warmé (coll.).

8 – Nouveaux instruments pour le travail de terrain et l’enregistrement / New instruments for field work and recording

Geophysical approaches to pedo-sedimentary studies in archaeology – Par Jeroen Verhegge, Gastòn Mendoza Veirana, Wim Cornelis, Philippe Crombé, Hana Grison, Eelco Rensink, Jan-Willem De Kort, Michał Pisz, Michał Jakubczak et Philippe De Smedt.

Les outils géophysiques en pédologie : exemples et réflexions pour la cartographie de sols en archéologie – Par François-Xavier Simon, Guillaume Hulin, Benjamin Fores, Julien Thiesson.

Utiliser un sixième sens pendant la fouille : la vision magnétique – Par François Lévêque, Pablo Arias, Luc Laporte, Grégor Marchand, Mickaël Mestre, Martin Moucheron et Matar Ndiaye.

Paramètres d’échantillonnage pour l’analyse en XRF – Par Arthur Laenger, Arnaud Martel, Aline Durand et Fabien Boucher.


Discussions

Discussion de fin de 1ère journée – Animée par Mélanie Fondrillon et Jari Hinsch Mikkelsen.

Discussion de fin de 2e journée – Animée par Yannick Devos et Jan Vanmoerkerke.

Discussion de fin de 3e journée – Animée par Amélie Laurent et Diego Angelucci.

Clôture et perspectives – Par Judit Deák, Mélanie Fondrillon, Kaï Fechner, Olivier Blin et Philippe Husi.


Posters : présentations orales
Posters session 3 : Dialogue interdisciplinaire : sites de plein air / Interdisciplinary dialogue: open-air sites

Le projet collectif de recherche ChroTAll : « Chronostratigraphie pléistocène des terrasses alluviales entre Pyrénées et Massif Central (Occitanie, France). Implications paléoenvironnementales et archéologiques pour les sites paléolithiques » – Par Julienne Piana, Manon Beauvillier, Teddy Bos, Laurent Bruxelles, Blanche Bündgen, Didier Cailhol, Juliette Capdevielle, David Colonge, Justin Guibert, Marc Jarry, Fabienne Landou, Laure-Amélie Lelouvier, Céline Pallier, György Sipos et Justine Vincent

A Late Glacial paleosol at Lommel Molse Nete. Variability and diagnostic features – Par Dave Geerts, Kai Fechner, Eckhart Heunks et Bart Vanmontfort.

Lire l’invisible : les sols soustraits à l’érosion et nouvelles données archéologiques pour la Plaine de Troyes – Par Vanessa Rouppert, Grégory Dandurand, Frédéric Broes, Marie Grousset, Salomé Granai, Julia Wattez, Alexandre Monnier et Geneviève Daoulas.

Posters session 5 : Horizons de surface noirs et terres noires / Black surface horizons and dark earths
Posters session 6 : Repérer et comprendre les structures archéologiques : les fosses / Detecting and understanding archaeological structures : pits
Posters session 7 : Repérer et comprendre les structures archéologiques : fossés, tells, tumuli, bâtiments et feu / Detecting and understanding archaeological structures : ditches, tells, barrows, houses and fire

La guerre des moutons : taphonomie de tranchées militaires de la Guerre Civile espagnole en contexte de basse montagne – Par Julien Blanco, Manex Arrastoa Mendizabal, Karlos Almorza Arrieta et Javier Buces Cabello.

Antique houses and yards in Mediterranean and Atlantic climates: impact on field characteristics and on chemical field tests (North and South France) – Par Kai Fechner, Frédéric Broes, Viviane Clavel (coll.), Mathieu Le Bailly (coll.) et François Malrain (coll.).

Posters session 8 : Nouveaux instruments pour le travail de terrain et l’enregistrement / New instruments for field work and recording

Une activité de foulonnerie antique turonne – Par Sandrine Bartholome, Grégory Poitevin, Carole Vissac et coll.


Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search