Étiqueté : archéologie subaquatique

Domaine de l’archéologie caractérisé par la recherche et l’étude des vestiges se trouvant sous l’eau avec des méthodes particulières, en vue de connaître les activités humaines du passé. Elle se pratique dans les eaux intérieures, par opposition à l’archéologie sous-marine pratiquée en mer. [Wikipédia]

0

Sources historiques et naufrages : l’exemple du Warren-Hastings (Saint-Philippe, La Réunion)

La recherche en archives concernant le navire britannique, le Warren-Hastings, échoué sur les côtes de Saint-Philippe à La Réunion, le 14 janvier 1897, a été réalisée à partir de plusieurs sources historiques conservées dans différents dépôts.

0

L’archéologie subaquatique au chevet de l’archéologie du bâti

Depuis 2012, l’Inrap s’est doté d’un pôle de recherche archéologique subaquatique pour répondre aux prescriptions du ministère de la Culture. Si ces dernières ont concerné essentiellement les zones maritimes, depuis quelques années, les prescriptions concernant les eaux intérieures sont de plus en plus nombreuses. Elles s’intéressent à la fois aux lacs, aux fleuves et rivières. Ainsi, l’Inrap a réalisé ses dernières années des opérations de diagnostics dans différentes rivières de l’hexagone dont les interventions concernaient des aménagements d’édifices bâtis liés à une économie de l’eau…

0

Images 2D et 3D pour appréhender les sites immergés : quelles techniques, quelles méthodes ?

La recherche systématique de sites archéologiques immergés a recours à des méthodes non intrusives nécessitant de percer la colonne d’eau pour découvrir la nature des fonds, les cartographier et déceler les artefacts enfouis dans les sédiments. Si certaines des techniques mobilisées sont nées il y a une quarantaine d’années, elles ont considérablement évoluées au cours de la dernière décennie et leur intégration aux processus de la recherche archéologique est assez récente.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search