Étiqueté : archéologie sur le bâti

1

Le radar mural : un nouvel outil pour l’archéologue du bâti

Les nouveaux outils tels que la photogrammétrie ou les relevés scanner 3D ont révolutionné la façon d’appréhender l’étude archéologique d’un édifice. Ces outils sont désormais couramment utilisés mais, lorsque les parois d’un édifice sont recouvertes par un enduit, les observations visuelles sont rendues considérablement plus complexes. L’implantation des fenêtres d’observation à piqueter peut s’avérer être un exercice délicat et potentiellement non représentative de la partie de l’édifice à étudier…

0

Archéologie sur des murs et des couvrements charpentés à Orléans (Loiret)

L’analyse des structures charpentées peut concerner aussi bien l’étude du gros-œuvre que du second-œuvre de bâtiments conservés en élévation : murs en pan de bois, charpentes de toit, plafonds, cloisons, etc. Lors de leur relevé et de leur enregistrement une attention particulière est portée aux éléments techniques propres au domaine de la charpenterie (traces de transport, de façonnage et de mise en œuvre du bois, assemblages, marques, remplois, etc.), mais également aux répartitions et aux relations entretenues par ces ossatures de bois avec les autres éléments constitutifs de l’édifice…

0

Présentation de la base de données utilisée pour l’opération de Ferrières-en-Gâtinais (Loiret)

Alors que l’utilisation des Systèmes d’Information Géographique (SIG) en archéologie préventive est désormais une pratique courante, il existe néanmoins quelques contextes d’intervention pour lesquels leur utilisation est loin d’être systématique. En archéologie du bâti, en effet, du fait d’une étude des vestiges en élévation, le mode de représentation nécessite une certaine gymnastique dans les logiciels de SIG. Ce premier écueil franchi, la constitution d’une base de données relationnelles et spatiales devient possible…

0

Fiche-type de « visite préalable de chantier ». Préparation des interventions sur le bâti en Inrap Midi-Méditerranée

En 2017, un groupe de travail composé d’archéologues spécialisés dans les interventions sur le bâti a été réuni afin de réfléchir aux méthodes d’intervention sur le bâti, à l’initiative des représentants syndicaux du CHSCTS de la DIR Méditerranée conscients que de très nombreuses questions de sécurité résultaient de défaillances d’organisation au démarrage. Dans la région Méditerranée, quelques accidents survenus dans le bâti ont marqué les esprits et créé des réticences fortes…

0

Les études de bâti dans le cadre de chantiers au long cours : quelques exemples alsaciens du diagnostic à la fouille

L’essor de l’archéologie du bâti dans le cadre préventif est, en Alsace comme dans d’autres régions, relativement récent. L’évolution des prescriptions, en bâti et en milieu urbain, a été accélérée ces dernières années à la fois par la multiplication des interventions en cœur de ville, par un renouvellement important des équipes chargées des prescriptions et des suivis des projets et par une meilleure sensibilisation aux approches archéologiques auprès des différents intervenants. Ces interventions nous amènent à diversifier les types de sites sur lesquels les équipes interviennent et à multiplier les chantiers longs, engagés en marge de grands projets de restauration…

0

Fouille du théâtre antique de Drevant (Cher) : 6 ans de co-activité dans le cadre du chantier de restauration

Le théâtre antique de Drevant (Cher) est un monument historique appartenant à l’État. Depuis 2015, la Conservation régionale des MH a engagé un long chantier de restauration, comprenant le dégagement des parties manquantes du plan, la cristallisation des ruines et la valorisation du site. Ce projet a donné lieu à une prescription de fouilles archéologiques menées en amont du chantier ou en accompagnement des travaux. Il s’agit d’une mission globale visant à documenter l’édifice avant travaux, à fouiller les zones encore inédites, à analyser toutes les maçonneries antiques et celles de la réoccupation médiévale, ainsi que d’expertiser le potentiel du lapidaire entreposé sur le site…

0

Le chantier de restauration du château de Villers-Cotterêts : méthodologie et place de l’étude de bâti dans un projet monumental

Depuis 2020, le château de Villers-Cotterêts dans son ensemble, soit près de 2,5 ha, fait l’objet de travaux par le Centre des Monuments Nationaux afin de créer une Cité Internationale de la Langue Française qui devrait ouvrir en 2022. Les opérations d’archéologie préventive se répartissent en fouilles en aire ouverte, suivis de travaux dans les intérieurs et étude de bâti au fur et à mesure de l’avancée des restaurations. Cette communication sera d’abord l’occasion de présenter la méthodologie adoptée afin de pouvoir travailler à une compréhension globale de l’ensemble des données issues du sous-sol jusqu’aux charpentes…

0

L’étude du bâti domestique à travers l’exemple de Lyon : entre co-activité, contraintes et collaborations

L’archéologie lyonnaise s’inscrit dans une longue tradition d’analyse du bâti religieux et civil à l’échelle régionale. La création du secteur sauvegardé du Vieux Lyon en 1964 a suscité très tôt une prise de conscience de la valeur du patrimoine urbain. Dès les années 1980, les édifices publics et civils ont pu bénéficier d’un suivi archéologique en accompagnement des travaux de restauration. En parallèle, le Pré-inventaire architectural du Vieux Lyon engagé depuis 2006 par la ville autorise une analyse de l’architecture civile à une plus large échelle. Ces études ont fourni des jalons précieux à la compréhension du bâti lyonnais, des techniques de construction, et d’une manière plus large des logiques d’aménagement de la ville…

0

De la réception d’un projet jusqu’à la prescription des opérations d’archéologie du bâti : regards sur les pratiques de quelques services régionaux d’archéologie

Tout comme les opérations urbaines, les opérations d’archéologie du bâti sont marquées par la diversité des dossiers et la pluralité des intervenants. À cet égard, les services régionaux de l’archéologie ont un rôle pivot dans la collecte, la gestion et l’aboutissement des dossiers, à l’interface entre les différents acteurs et leurs enjeux. De cette première phase de collecte découle les réponses apportées par les services régionaux de l’archéologie. En effet, que le projet soit présenté très en amont par les Conservations Régionales des MH ou que le service soit consulté sur l’autorisation d’urbanisme grâce notamment aux zones de présomption de prescription, la gestion du dossier n’en sera pas la même…

1

Un espace urbain singulier : les abords de la cathédrale du Mans. Enjeux et méthodes

Cette présentation fait le bilan des multiples méthodes employées (photogrammétrie, lasergrammétrie, maquette numérique, anastylose…) pour garantir un enregistrement stratigraphique dans « les règles de l’art » et appréhender au mieux les questions volumétriques et les « emboîtements » stratigraphiques singuliers, présents dans un contexte fortement stratifié et monumental.

0

Les nouvelles techniques de relevés appliquées à l’archéologie du bâti et à l’archéologie urbaine

Les technologies de relevé 3D font partie des nouveaux outils de l’archéologue, sur le terrain mais également en phase de post-fouille puis de restitution (communication, publication). Le recours à la photogrammétrie et/ou au scanner 3D s’avère utile, voire indispensable, dans des cas précis pour lesquels il est nécessaire d’adapter la méthodologie aux objectifs à atteindre. Le gain de temps dans l’acquisition des données est également très appréciable. Pour autant, ces nouvelles techniques ont leurs limites qu’il est primordial de connaître pour mener à bien une opération archéologique. Les résultats présentés ici proviennent de cas d’études récents et variés, menés en Bretagne et en Normandie : opérations archéologiques en milieu urbain, études de bâti, contextes complexes.

0

Vers la systématisation de l’enregistrement 3D en archéologie du bâti : usage et intégration de la photogrammétrie dans les opérations de bâti en Alsace

Le développement de l’usage de la photogrammétrie en archéologie amène à la systématisation de ce type d’enregistrement sur les opérations de diagnostics et de fouilles préventives.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search