Étiqueté : archéologie urbaine

Domaine de l’archéologie caractérisé par la recherche et l’étude des vestiges en contexte urbain.

0

Le diagnostic et rien d’autre. Retour d’expérience à partir de quelques villes de Normandie

Cet article propose un retour d’expérience sur la difficile mise en œuvre de « l’archéologie en ville » à travers quelques exemples normands (Bayeux, Caen, Argentan, Alençon, etc.) où le diagnostic apparaît souvent comme le principal acte (et parfois le seul) nous renseignant sur les occupations passées et sur la dynamique de fabrication de la ville. Sont présentés, ci-après, des regards croisés sur des pratiques en évolution permanente et qui mêlent, en fonction des contextes et des projets à l’origine des prescriptions, une multitude de formes d’intervention (méthodes non-invasives, diagnostic urbain « classique », suivi de travaux, diagnostic du bâti, carottages, etc.). Au-delà de la définition des apports et des limites du diagnostic en milieu urbain, l’idée est de promouvoir une approche constructive auprès des différents acteurs de l’aménagement urbain (architectes, ingénieurs, élus, aménageurs).

0

Un espace urbain singulier : les abords de la cathédrale du Mans. Enjeux et méthodes

Cette présentation fait le bilan des multiples méthodes employées (photogrammétrie, lasergrammétrie, maquette numérique, anastylose…) pour garantir un enregistrement stratigraphique dans « les règles de l’art » et appréhender au mieux les questions volumétriques et les « emboîtements » stratigraphiques singuliers, présents dans un contexte fortement stratifié et monumental.

0

Les nouvelles techniques de relevés appliquées à l’archéologie du bâti et à l’archéologie urbaine

Les technologies de relevé 3D font partie des nouveaux outils de l’archéologue, sur le terrain mais également en phase de post-fouille puis de restitution (communication, publication). Le recours à la photogrammétrie et/ou au scanner 3D s’avère utile, voire indispensable, dans des cas précis pour lesquels il est nécessaire d’adapter la méthodologie aux objectifs à atteindre. Le gain de temps dans l’acquisition des données est également très appréciable. Pour autant, ces nouvelles techniques ont leurs limites qu’il est primordial de connaître pour mener à bien une opération archéologique. Les résultats présentés ici proviennent de cas d’études récents et variés, menés en Bretagne et en Normandie : opérations archéologiques en milieu urbain, études de bâti, contextes complexes.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search