Étiqueté : base de données

0

VESTITURA : la constitution en cours d’une base de données critique des décors moulurés pour l’archéologie du bâti (Moyen Âge – époque industrielle)

VESTITURA est le nom actuel d’un travail en cours d’élaboration, d’abord à l’échelle personnelle puis dans une logique collaborative au sein du laboratoire ArAr (UMR 5138), d’une base de données des décors moulurés rencontrés lors de ma pratique quotidienne d’archéologue du bâti. Son but primaire est d’inventorier de façon fine les modénatures et les éléments moulurés divers qui peuvent être documentés archéologiquement, mais cet outil est conçu autant comme une base de comparaison, que comme une base de critique et de réflexion (notamment autour des phénomènes d’archaïsmes et d’avant-garde…

0

Présentation de la base de données utilisée pour l’opération de Ferrières-en-Gâtinais (Loiret)

Alors que l’utilisation des Systèmes d’Information Géographique (SIG) en archéologie préventive est désormais une pratique courante, il existe néanmoins quelques contextes d’intervention pour lesquels leur utilisation est loin d’être systématique. En archéologie du bâti, en effet, du fait d’une étude des vestiges en élévation, le mode de représentation nécessite une certaine gymnastique dans les logiciels de SIG. Ce premier écueil franchi, la constitution d’une base de données relationnelles et spatiales devient possible…

0

Du projet d’inventaire de la faune et de la flore française vers un portail bioarchéologique ouvert global

Depuis sa création en 1993, la base de données nationale aujourd’hui nommée « Inventaires archéozoologiques et archéobotaniques de France » (I2AF) a connu de nombreuses évolutions au gré des projets et programmes de recherches.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search