Étiqueté : échantillonnage

0

Archéogéographie et diagnostic archéologique : l’expérience de l’A83 dans le Sud-Vendée, « un retour vers le futur »

L’article revient sur les modalités de mise en œuvre des diagnostics réalisés dans les années 1990 en amont de la construction de l’A83 et sur l’intégration de ces données au sein d’une enquête archéogéographique conduite dix ans plus tard dans le cadre d’une thèse. L’objectif est d’expliquer ce que les données archéologiques préventives ont apporté à l’analyse archéogéographique et, inversement, ce que cette dernière apporte, rétrospectivement et depuis 2009 (date de la soutenance), aux évaluations et fouilles préventives réalisées dans la plaine sud-vendéenne. Cette articulation pose plusieurs problèmes qui, tous, ont un impact sur l’exploitation et la compréhension des données archéologiques ou archéogéographiques. Ces décalages et difficultés permettent de voir les limites de cette collaboration intellectuelle quand l’analyse archéogéographique n’est pas menée en amont des fouilles et, par extension, de plaider pour de nouvelles procédures. En effet, au-delà de ce cas particulier, le but de cet article est de pointer les différents problèmes qui limitent l’intégration d’une étude archéogéographique aux diagnostics et la valorisation des leurs résultats, mais aussi de proposer des solutions pour y remédier.

0

L’échantillonnage carpologique dans le cadre de l’archéologie préventive : du terrain au laboratoire

Dans le cadre des opérations d’archéologie préventive, l’échantillonnage sur le terrain est une étape primordiale pour les études bioarchéologiques. En raison de budgets post-fouille souvent très limités, une décroissance du nombre des prélèvements est actuellement observée ainsi qu’une multiplication des études pas ou peu représentatives par rapport aux occupations et structures mises au jour. Il semble donc important de définir les objectifs des études bioarchéologiques et les moyens destinés à la mise en œuvre, et ce dès la prescription et l’élaboration des projets scientifiques de l’intervention.

0

Le Parc logistique de l’Aube, fouille de 2006 : une expérience de tamisage mécanisé à grande échelle

L’objet de ces lignes est de tirer le bilan, aussi objectif que possible, de la campagne de fouille 2006 menée par une équipe de l’Inrap Grand Est nord sur le Parc logistique de l’Aube (PLA). L’introduction d’une forme originale de tamisage dans les méthodes de fouille mécanisées en usage justifie la discussion sur son opportunité, ses résultats et ses limites.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search