Étiqueté : geomorphology

0

Le diagnostic archéologique : instrument d’une politique du patrimoine ou de la recherche archéologique ?

La loi sur l’archéologie préventive de 2001 a instauré le « diagnostic archéologique » comme une pratique nécessaire (voire indispensable) dans le processus administratif déterminant la présence ou non de vestiges archéologiques et la prescription d’une fouille d’archéologie préventive. Or, avant d’être présent dans le code du patrimoine, le diagnostic archéologique avait déjà quelques décennies derrière lui et participait d’une recherche scientifique alors plus faiblement dotée.

1

Des mammouths sous l’autoroute. L’exploitation des données environnementales et leurs apports pour diagnostiquer et étudier les sites paléolithiques : l’exemple des fouilles du Contournement Ouest de Strasbourg (Bas-Rhin)

Bien que l’Alsace soit connue pour son potentiel archéologique paléolithique depuis le XIXe siècle, ce n’est que récemment que la recherche en Préhistoire ancienne connaît un nouvel élan. À l’occasion des diagnostics archéologiques menés préalablement au projet autoroutier du Contournement Ouest de Strasbourg, des sondages profonds ont été réalisés. Sept indices de site du Paléolithique moyen ont été identifiés, dont trois ont fait l’objet de fouilles. Les travaux menés sur les séquences lœssiques observées sur ces sites ont permis de reprendre le cadre de référence stratigraphique, chronologique et environnemental pour la Préhistoire locale. Ces travaux sont fondés sur une approche pluridisciplinaire à haute résolution (géomorphologie, archéozoologie, malacologie, etc.) afin de restituer le cadre paléoenvironnemental des occupations et de mieux comprendre les interactions hommes/milieu.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search