Étiqueté : mécanisation

0

Le Parc logistique de l’Aube, fouille de 2006 : contexte méthodologique et genèse

L’opération d’archéologie préventive de Buchères a beaucoup fait parler d’elle car elle n’a pas été menée selon nos méthodes de travail habituelles. Il s’agit, en effet, de la première expérimentation de mécanisation associée à un tamisage in situ et à une échelle semi-industrielle.

0

Utilisation systématique de la mini-pelle en archéologie urbaine à Marseille

En archéologie urbaine, il n’existe pas, comme en archéologie rurale, cette couche superficielle, stérile ou peu intéressante, qui peut être décapée préalablement à la fouille, les structures étant disposées pratiquement sur un seul plan, à la surface du substrat. En ville, chaque portion de la séquence présente un intérêt et surtout, elles s’imbriquent verticalement les unes dans les autres. Bien malin qui pourra trouver des niveaux de clivage permettant, au moyen d’un décapage mécanique massif, de résoudre le problème du cubage sans nuire au continuum stratigraphique. À Marseille, la mini-pelle s’est révélée rapidement comme l’instrument ad hoc pour minimiser les pertes.

0

De la truelle à la pelle mécanique, pour une utilisation raisonnée de l’outil. Approche méthodologique et scientifique des sites protohistoriques en milieu rural

Le recours à la mécanisation en milieu archéologique s’appuie sur différents critères qui souvent relèvent des habitudes individuelles de travail ou encore des aspects de pénibilité de la fouille dite manuelle des vestiges. Elle peut parfois faire l’objet de prises de positions idéologiques et partisanes entre « pro » et « anti », suivant l’angle de vue privilégié. La réalité est plus complexe et les problèmes de méthodologie de fouille des sites archéologiques doivent avant toute chose répondre à une question fondamentale : comment mieux fouiller les gisements ?

0

Histoire de la mécanisation de l’archéologie à Marseille

Nous ne remonterons pas plus avant que les premières années de l’après-guerre pour retracer l’histoire de l’utilisation des engins mécaniques dans la pratique de l’archéologie. Ceci pour la bonne raison qu’à cette époque, les engins mécaniques ne sont pratiquement pas utilisés dans la construction des ensembles immobiliers eux-mêmes. C’est le développement rapide de la technologie des années 1950 qui a permis l’apparition d’un nouvel engin : la pelle mécanique hydraulique. À Marseille, Henri Rolland détourne au profit de l’archéologie cet engin dédié à la reconstruction du Panier, quartier particulièrement riche en vestiges et par ailleurs foyer de résistance pendant la seconde guerre mondiale.

0

Stratégie d’utilisation de la mini-pelle en Grand Est sud

Bien qu’il semble à peu près admis que la mécanisation des opérations de fouille constitue une évolution souhaitable, voire inévitable, elle doit s’inscrire dans un processus raisonné et raisonnable, après avoir pris en compte l’ensemble des paramètres techniques, scientifiques et humains. Ce préalable nous paraît indispensable et devrait permettre de briser quelques préjugés considérant que la mécanisation ne peut être excessive ou, par opposition, trop limitée. La situation médiane constitue probablement, du moins pour le moment, la meilleure des alternatives. Ces extrêmes sont probablement aussi une des conséquences de pratiques locales très hétérogènes et parfois à tel point ancrées dans les mentalités qu’un retour sur expérience en toute objectivité peut paraître difficile.

0

Historique et objectifs scientifiques de la mécanisation en Lorraine

La prise de conscience par l’opinion publique du caractère irréversible de la destruction des sites archéologiques et les changements politiques intervenus en 1981 furent, au niveau national, l’occasion d’un important renversement de tendance. En Lorraine, l’événement déclencheur fut, en 1983, le scandale des Hauts de Sainte-Croix à Metz qui, succédant à une série de destructions spectaculaires, permit la mise en place d’une véritable archéologie professionnalisée. En 1984 et 1985, plusieurs opérations d’archéologie préventive purent ainsi être engagées en milieu urbain comme en zones rurales. Le changement d’échelle de ces interventions, en termes de surfaces traitées, et l’obligation de respecter des délais imposèrent d’emblée le recours aux moyens mécaniques.

0

L’utilisation de la mini-pelle sur l’habitat rural médiéval de Hofstatt (Bas-Rhin)

Les méthodes de fouilles appliquées sur le chantier de Hofstatt, à Marlenheim, ne sont sans doute pas particulières. Elles sont le fruit d’une réflexion menée sur le terrain depuis une dizaine d’années, principalement à partir de sites du haut Moyen Âge, pour adapter au mieux les techniques de fouilles aux types de structure et aux objectifs scientifiques définis pour chaque chantier. L’approche adoptée a surtout été déterminée par la complexité particulière du site, reposant d’un côté sur la grande densité et l’extrême enchevêtrement des creusements sur une partie de la surface et, de l’autre, sur la présence de structures peu communes, souvent de taille importante, dont l’identification n’a pas été d’emblée toujours évidente.

0

L’utilisation de la pelle mécanique en milieu équatorial et tropical. Une méthode de collecte des données et de développement de l’archéologie préventive dans les départements français des Amériques

Le milieu tropico-équatorial présente des spécificités environnementales qui nécessitent une adaptation des méthodes d’intervention en archéologie, l’archéologie préventive intervenant dans ce cas comme innovatrice et porteuse d’améliorations techniques et méthodologiques aboutissant à l’accroissement des données scientifiques. La mise en place par l’Inrap de décapages extensifs en milieu forestier depuis moins de 20 ans constitue une avancée majeure dans la reconnaissance des sites et dans leur exploration, tant en phase de diagnostic que de fouille. Les méthodes sont nouvelles et permettent tout à la fois d’avancer rapidement dans la fouille des sites et d’y associer de fait, depuis peu, les problématiques paléo‑environnementales.

0

Techniques et technologies de chantier : organisation du travail

Dans sa réflexion sur l’organisation du travail, tant dans son fonctionnement général que sur les chantiers, l’Inrap doit prendre en compte l’étude des méthodes techniques et technologiques nécessaires à la réalisation de ses travaux. Ces études ne se limitent pas à l’étude des travaux répétitifs, dans le seul but d’optimiser constamment les rendements suivant des critères mathématiques. Le domaine couvert par ces études est extrêmement vaste : il regroupe toutes les activités techniques et technologiques mises en place pour la réalisation de l’activité archéologique qui présente cette particularité d’avoir des lieux de travail sans cesse renouvelés. Ces études intéressent tout aussi bien les personnels de l’Inrap qui préparent les chantiers que ceux qui y sont affectés.

0

Le Parc logistique de l’Aube, fouille de 2006 : une expérience de tamisage mécanisé à grande échelle

L’objet de ces lignes est de tirer le bilan, aussi objectif que possible, de la campagne de fouille 2006 menée par une équipe de l’Inrap Grand Est nord sur le Parc logistique de l’Aube (PLA). L’introduction d’une forme originale de tamisage dans les méthodes de fouille mécanisées en usage justifie la discussion sur son opportunité, ses résultats et ses limites.

0

Le point de vue de la direction scientifique et technique

Pour des raisons non seulement de pragmatisme et d’efficacité, mais également de priorité méthodologique et opérationnelle, le séminaire a porté essentiellement sur un domaine précis de la mécanisation, celui de la mise en œuvre de mini-pelles hydrauliques. Avec un retard de plusieurs années et le recul imposé par divers aléas, il nous est apparu souhaitable, dans cette partie conclusive, d’élargir davantage la problématique. Les propos ont non seulement été réactualisés mais vont au-delà des conclusions du séminaire pour aborder la mécanisation sous divers angles, et considérer le recours à la mini-pelle dans un contexte élargi, avec une sensibilité particulière pour le tamisage de gros volumes.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search