Étiqueté : photogrammétrie

La photogrammétrie permet de reconstituer et de mesurer une scène à partir de photographies prises depuis des points de vue différents. Cette technique, déjà ancienne, a été révolutionnée par les récents progrès de l’informatique. Parmi les produits de la photogrammétrie, on peut citer les orthophotographies, les modèles 3D texturés et les nuages de points. Ses avantages sont nombreux : une acquisition généralement rapide et du matériel léger permettant de relever des endroits parfois peu accessibles. Elle présente cependant quelques inconvénients, notamment une précision finale relativement variable, dépendant de la qualité des prises de vue. De plus, elle ne fonctionne pas directement sur des surfaces non texturées (verre, métal poli…) ; un défaut pouvant être pallié par la projection d’une lumière structurée. Dans le domaine de l’archéologie, cette technique est surtout utilisée pour l’étude du bâti. [http://www.tplm-3d.fr]

0

La réinsertion virtuelle du cénotaphe du duc de Lesdiguières dans la chapelle du château seigneurial : méthodes et résultats

Le cénotaphe du duc de Lesdiguières, œuvre du début du XVIIe siècle due au sculpteur Jacob Richier, est actuellement conservé par le musée-museum départemental de Gap. Initialement installé dans la chapelle du château seigneurial situé sur la commune du Glaizil (Hautes-Alpes), il a été transféré à Gap lors de la Révolution et a été depuis lors déplacé trois fois jusqu’à son lieu de conservation actuel. Dans le cadre d’un projet muséographique, le musée a commandé à l’Inrap une étude visant, à partir de la réalisation de relevés photogrammétriques du monument d’une part et de la chapelle d’autre part, à replacer virtuellement le cénotaphe contre le mur de la chapelle où se lisent encore les ancrages du monument…

0

Une relecture des élévations du château du Coudray-Salbart (Deux-Sèvres)

Le château du Coudray-Salbart, classé au titre des Monuments Historiques, est considéré comme l’un des châteaux remarquables du début du XIIIe siècle en France. La qualité de son architecture défensive et le contexte historique de sa création révèlent une construction royale Plantagenêt d’une très grande ampleur. Sa qualité de conservation, le fait qu’il ait été pratiquement abandonné depuis le XVe siècle, et jamais remanié ni modifié depuis le Moyen Age, en font un témoin archéologique d’un intérêt exceptionnel.

0

Deux études de bâti à La Réunion : La Redoute et le Pénitencier de l’Ilet à Guillaume à Saint-Denis

Deux études de bâti, sans sondages en sous-sol, ont été réalisées sur le territoire en 2020. Toutes deux portent sur des monuments inscrits au titre des MH. Menée en amont de travaux de restauration, la première concerne la Redoute de Saint-Denis, bâtiment construit à partir de 1756 et faisant partie d’un ensemble défensif de la ville (poudrière, corps de garde et batteries littorales). Ce fortin a été utilisé comme prison dès 1768 puis comme poste de garde et converti en magasin à poudre en 1869. Toutes ces transformations successives, connues par les documents d’archives, ont pu être précisées par l’étude du bâti, alliant levé 3D par photogrammétrie, analyse des mortiers et comparaison critique avec les plans anciens…

0

Les études de bâti dans le cadre de chantiers au long cours : quelques exemples alsaciens du diagnostic à la fouille

L’essor de l’archéologie du bâti dans le cadre préventif est, en Alsace comme dans d’autres régions, relativement récent. L’évolution des prescriptions, en bâti et en milieu urbain, a été accélérée ces dernières années à la fois par la multiplication des interventions en cœur de ville, par un renouvellement important des équipes chargées des prescriptions et des suivis des projets et par une meilleure sensibilisation aux approches archéologiques auprès des différents intervenants. Ces interventions nous amènent à diversifier les types de sites sur lesquels les équipes interviennent et à multiplier les chantiers longs, engagés en marge de grands projets de restauration…

0

Fouille du théâtre antique de Drevant (Cher) : 6 ans de co-activité dans le cadre du chantier de restauration

Le théâtre antique de Drevant (Cher) est un monument historique appartenant à l’État. Depuis 2015, la Conservation régionale des MH a engagé un long chantier de restauration, comprenant le dégagement des parties manquantes du plan, la cristallisation des ruines et la valorisation du site. Ce projet a donné lieu à une prescription de fouilles archéologiques menées en amont du chantier ou en accompagnement des travaux. Il s’agit d’une mission globale visant à documenter l’édifice avant travaux, à fouiller les zones encore inédites, à analyser toutes les maçonneries antiques et celles de la réoccupation médiévale, ainsi que d’expertiser le potentiel du lapidaire entreposé sur le site…

0

Un sauvetage urgent à Blois « Rue des Juifs »

Une opération de sauvetage urgent a été décidée par le service régional de l’archéologie lors de travaux réalisés sur la façade arrière d’un ancien hôtel particulier situé dans le quartier historique de Blois. Les travaux prévoyaient la restauration de l’intégralité du bâtiment intérieur et extérieur en vue de l’aménagement d’appartements. Lors de notre intervention, les travaux intérieurs ainsi que le traitement de la façade sur rue étaient déjà terminés. Seule la façade arrière était encore accessible. La prescription prévoyait également un travail sur les deux niveaux de caves présents sous le bâtiment. L’opération était calibrée par le SRA avec deux semaines de terrain et une semaine de rapport…

0

Nouvelles technologies numériques, nouveau regard porté sur les crémations

Les technologies d’imagerie médicale sont régulièrement testées par les archéo-anthropologues en charge de fouiller des structures liées à la crémation. Cet intérêt découle probablement d’un changement de perception des dépôts cinéraires (urne, amas d’os ou de résidus de combustion …), engagé dans les années 80, bien avant la démocratisation de l’imagerie médicale.

0

La tombe aristocratique gauloise de Warcq (Ardennes) : méthodes d’analyses des objets composites

La tombe aristocratique de Warcq (Ardennes), datée du milieu du IIe s. av. n. ère, constitue un ensemble exceptionnel et particulièrement atypique dans ce contexte chrono-culturel. Outre l’inhumation du défunt sur un char d’apparat à deux roues, orné de feuilles d’or, une véritable mise en scène funéraire apparaît également à travers la disposition de quatre chevaux.

0

Un espace urbain singulier : les abords de la cathédrale du Mans. Enjeux et méthodes

Cette présentation fait le bilan des multiples méthodes employées (photogrammétrie, lasergrammétrie, maquette numérique, anastylose…) pour garantir un enregistrement stratigraphique dans « les règles de l’art » et appréhender au mieux les questions volumétriques et les « emboîtements » stratigraphiques singuliers, présents dans un contexte fortement stratifié et monumental.

0

La photogrammétrie au service de l’étude d’un dolmen à couloir au Manémeur à Quiberon (56)

La modélisation 3D est encore peu utilisée dans le cadre des fouilles préventives en milieu rural, plus particulièrement pour les périodes anciennes. La structuration des sites préhistoriques se prête, à priori, assez mal à l’intégration de ces technologies dans les processus d’enregistrement ou d’études (absence d’élévation, structuration lâche ou extensive des sites). Le site funéraire néolithique du Manémeur (Quiberon) est un parfait contre-exemple de cet à priori…

2

Aux dimensions de l’image dans l’étude des représentations gravées néolithiques

En voulant témoigner des gravures qu’ils apercevaient sur les rochers, les stèles et les parois des tombeaux néolithiques de l’Europe occidentale, les premiers archéologues en recherche d’une représentation tentent de restituer la morphologie des supports par le jeu de la lumière sur le relief de la pierre. Mais par une volonté compréhensible de clarifier les tracés en éliminant le détail naturel, la troisième dimension va progressivement se perdre jusqu’à atteindre, dans la seconde moitié du XXe siècle, la stricte figuration d’un objet plan, gravure autonome, signe décontextualisé.

0

Toucher l’intangible : technologies additives pour l’archéologie

Actuellement, la fabrication additive est popularisée par l’impression 3D grand public et le prototypage rapide. Son application aux études patrimoniales a débuté avec la démocratisation des outils d’acquisition tels que la photogrammétrie, ou les scanners tridimensionnels permettant de générer simplement des modèles 3D.

0

Les nouvelles techniques de relevés appliquées à l’archéologie du bâti et à l’archéologie urbaine

Les technologies de relevé 3D font partie des nouveaux outils de l’archéologue, sur le terrain mais également en phase de post-fouille puis de restitution (communication, publication). Le recours à la photogrammétrie et/ou au scanner 3D s’avère utile, voire indispensable, dans des cas précis pour lesquels il est nécessaire d’adapter la méthodologie aux objectifs à atteindre. Le gain de temps dans l’acquisition des données est également très appréciable. Pour autant, ces nouvelles techniques ont leurs limites qu’il est primordial de connaître pour mener à bien une opération archéologique. Les résultats présentés ici proviennent de cas d’études récents et variés, menés en Bretagne et en Normandie : opérations archéologiques en milieu urbain, études de bâti, contextes complexes.

0

Vers la systématisation de l’enregistrement 3D en archéologie du bâti : usage et intégration de la photogrammétrie dans les opérations de bâti en Alsace

Le développement de l’usage de la photogrammétrie en archéologie amène à la systématisation de ce type d’enregistrement sur les opérations de diagnostics et de fouilles préventives.

0

Projet INTROSPECT – Méthodes d’introspection numérique interactive pour l’archéologie

Au fil du temps, les méthodes d’acquisition, comme la photogrammétrie ou la tomodensitométrie, ont vu leur usage s’intensifier. Pourtant, les modèles 3D obtenus sont rarement exploités au-delà de la simple visualisation.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search