Diagnostics et approche de l’occupation du territoire et des types d’habitat à la Protohistoire ancienne : l’exemple du 1er âge du Fer dans le Nord et le Pas-de-Calais via le PCR HABATA

Le diagnostic archéologique est un thème de colloque et de discussion récurrent. Si les aspects méthodologiques ont longtemps été au cœur des débats, il était opportun de traiter le sujet de manière différente. Le séminaire de Caen a permis de mettre en lumière les idées acquises et les problèmes rencontrés aujourd’hui par tous les acteurs de ces opérations archéologiques. Cet article tente de montrer comment les données issues de diagnostics s’intègrent dans un programme collectif de recherche (PCR). Afin de parvenir à une certaine exhaustivité, la période chronologique et l’aire géographique de ce programme ont été ici réduites. Après une présentation synthétique de ce dernier et du corpus d’étude défini, l’importance des données issues des opérations de diagnostic est soulignée à travers diverses thématiques : l’architecture des bâtiments, l’organisation des occupations, la culture matérielle et l’apport des données de diagnostics à sa connaissance.